• Fondation de la France Libre.

     

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

     

    Commémoration de l'anniversaire de la mort du général de Gaulle, du général Brosset et de tous les morts de la France Libre.

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018


    Dépôts de gerbes au monument du général Brosset (quai Branly) au pont de Bir-Hakeim et devant la statue du général de Gaulle, au rond point des Champs-Elysées.

     

    De très belles cérémonies organisées avac le concours de l'amicale des Anciens de la 1ère Division Française Libre.

     

    (Crédit photos : Christophe Bayard  - 1ere DFL)

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018 

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018  -  Les anciens de la 1ere DFL honorent leurs morts

     

     

    Fondation B.M.24 Obenheim    

    Paris - Cérémonie du souvenir le 10 novembre 2018

     

     

     


    1 commentaire
  • Cérémonie en hommage aux libérateurs de
    Champagney - Éboulet,
     en septembre-octobre 1944.

     

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

     

    Cérémonie devant le monument du 22ème BMNA 
    (Bataillon de Marche de Nord-Africains)

     

    Lors de cette cérémonie, nous avons eu  une pensée pour Mr Louis Vilpini,  qui n'a pas pu être présent cette année, à Éboulet; il a informé  Mme la Maire de Champagney,  qu'il allait déposer au même moment, une gerbe sur le Monument aux Morts de sa ville de résidence, dans le Jura.

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

     

    Reportage photos François Bresson

     

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018 

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

     

      Au cours de cette cérémonie, Mme Marie-Claire Faivre  a présenté une deuxième plaque d'identification,       retrouvée par Mr D. Stoltz, sans doute celle d'un libérateur tombé sur les hauteurs de Ronchamp-Champagney

    (bois de la Nanue). 

     

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018 

     

       

      Au champ d'honneur

    Au champ d'honneur, les coquelicots
    Sont parsemés de lot en lot
    Auprès des croix; et dans l'espace
    Les alouettes devenues lasses
    Mêlent leurs chants au sifflement
    Des obusiers.
    Nous sommes morts
    Nous qui songions la veille encor'
    À nos parents, à nos amis,
    C'est nous qui reposons ici
    Au champ d'honneur.
    À vous jeunes désabusés
    À vous de porter l'oriflamme
    Et de garder au fond de l'âme
    Le goût de vivre en liberté.
    Acceptez le défi, sinon
    Les coquelicots se faneront
    Au champ d'honneur.

    - Jean Pariseau 

      
    Une adaptation du poème  « In Flanders Fields »
      de  John McCrae

     

    Fondation B.M.24 Obenheim       

     * 74 ème anniversaire de la libération de  Champagney- Éboulet - samedi 29 septembre 2018

     


    votre commentaire
  • Libération de Ronchamps

    Cérémonie qui a eu lieu le samedi 29 septembre 2018 au Square du Souvenir en hommage aux libérateurs.

     

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir le samedi 29 septembre 2018

    (Photo Wikipédia)

     

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

     

    (Photo Wikipédia)

     

    (Reportage photos  François Bresson)

     

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

     

     


    Fondation B.M.24 Obenheim   

    * 74 ème anniversaire de la libération de Ronchamps-Cérémonie du souvenir, le samedi 29 septembre 2018

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    74 ème anniversaire
    de la libération de la colline de Bourlémont


     Cérémonie en hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc qui ont libéré Bourlémont les 1er et 2 octobre 1944.

     

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont  "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    (Photo Wikimapia)

     

    Le bataillon de choc est une unité d'élite de l'Armée française formée en mai 1943 à Staoueli en Algérie. Entraîné au parachutisme et aux méthodes commandos, son but est d'apporter un soutien aux organisations de la Résistance française en vue de renforcer leur action. Tous les chasseurs sont volontaires et réunis autour d'une même doctrine rappelant leurs origines diverses. Elle est « puissance de la légion, légèreté du chasseur, chic du cavalier ».

    L'unité est tour à tour engagée en France et en Allemagne pendant le second conflit mondial puis en Indochine et en Algérie avant d'être dissoute à la fin de l'année 1963.


    Notons que Mrs Louis Vilpini , André Cortès, Marc Bermot, 
    Henri Schaub et la famille de Léon Lamy, venus plusieurs fois sur cette colline,  n'ont pu être présents cette année;  nous nous associons à eux par la pensée.

    Reportage photos de la cérémonie, François Bresson

     

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018 

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018


    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

     

     


    Fondation B.M.24 Obenheim    

    * Cérémonie du souvenir sur la colline de Bourlémont   "la Chapelle N-D du Haut"  le samedi 29 septembre 2018

     

     


           


    1 commentaire
  • (Publication Florence Roumeguere)

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges


    La 1ère DFL quitte Dijon le 17 septembre 1944 sous la pluie battante et arrive le soir à Villersexel où elle relève des unités de la 45e D.I.U.S.          La 1re D.F.L. dans les Vosges 

      * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

    Le camp retranché allemand de Belfort comporte 6 à 7 divisions, l’ennemi est bien retranché en lisière du massif forestier couvrant Belfort à l’ouest, entre le Rahin au nord-ouest et la route Villersexel-Héricourt au sud-est.

    25 - 26 septembre 1944 – Le Front des Vosges
    Le Bataillon de Marche n° 4 libère Lyoffans et Andornay

    En quelques jours la guerre change de visage. Depuis la Provence, la 1 ère D.F.L. avait avancé de 600 kilomètres pratiquement sans combattre - l’affaire d’Autun mise à part. Elle s’était habituée au succès, aux acclamations, à la déroute de l’ennemi.... La fête est finie. Brusquement la Division se trouve arrêtée devant une position où l’ennemi lui fait face. Dans le secteur de Lure, sont engagés le B.M. 5, le B.M. XI et le B.M. 21. Le 25 septembre, le Bataillon de Marche n° 4 s’empare de Lyoffans et d’Andornay qui seront conquis de haute lutte et au prix de nombreuses pertes.

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

    Plaque au cimetière d'Andornay

    (Photo de la publication de Florence Roumeguère)


    La Division va tenter de frayer sa route à travers ce 
    massif : bagarre dans la forêt des Granges pour le B.M.11 et le bois de Saint-Georges pour le B.M.5, mais elle se heurte à une défense solide et ne peut entamer le dispositif ennemi. La résistance de l’adversaire nous oblige à chercher la faille en étirant le front vers le nord, où la 1re D.B. nous tend la main, prête à débouler sur Champagney et Belfort. Le B.M.4 prend Lyoffans, le 25 à midi, après un dur combat, puis attaque Andornay sans succès, il devra vaincre une résistance acharnée pour s’emparer du village. Nouvellement promu lieutenant dans les rangs du BM 4 nous y retrouvons Philippe FRATACCI (qui avait participé avec Leclerc au ralliement du Cameroun en aout 1940), qui devra être évacué à bout de forces malgré lui fin octobre. (Il a donné son nom au cours du commandant Fratacci au Havre près de la gare...) (LIEN)

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

    Philippe FRATACCI

                                          (Photo Ordre de la Libération)

    Le B.M.21 de la 4e brigade s’empare de Clairegoutte le 27, aidé des petits chars M.3 des fusiliers marins du 1er RFM, puis de Frédéric-Fontaine. Mais la décision ne vient pas, et le front s’allonge au nord de plus en plus, dépassant largement la route Lure-Belfort…(Bataille des Vosges)  France Histoire Esperance

    La 1re division française libre en Franche-Comté,
    par le général Saint Hillier

     

    En fin d’après-midi, le 12 septembre 1944, à Nod-sur-Seine, sur la route nationale 80, puis, dans l’après-midi à Aisey-sur-Seine, l’escadron de l’enseigne de vaisseau Savary, 2e escadron du 1er régiment de fusiliers-marins, prend contact avec des éléments de la 2e DB, qui assure la flanc-garde de l’armée Patton. Ceux-ci appartiennent au 1er régiment de Marche de spahis marocains, au régiment de Marche du Tchad et au 12e régiment de chasseurs d’Afrique de cette division.La première liaison entre les forces d’Overlord, débarquées en Normandie, et celles de Dragon, débarquées en Provence, est réalisée.A cette date, la Première Division française libre se regroupe, au fur et à mesure des disponibilités en essence, aux environs de Nuits-Saint-Georges. Pour elle, la campagne de France suit la campagne d’Italie sans autre trêve qu’une courte période d’une vingtaine de jours consacrés à un entraînement intensif. Elle s’arrête enfin après une progression de 650 kilomètres, faite à l’allure moyenne de 50 kilomètres par jour. Depuis Pâques, elle n’a pas cessé d’être à l’œuvre....

                    La 1re division française libre en Franche-Comté

     

    Après la mort du général Brosset (20 novembre 1944), les chefs d’unités entourent le nouveau commandant de la D.F.L., le général Garbay (2e à partir de la gauche. De gauche à droite : le colonel Raynal, le capitaine de corvette de Morsier, les colonels Delange et Gardet (RFL).

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

    (Photo Fondation de la France Libre)

     

    Le général Garbay, né à Gray, a en janvier 1941 traversé l’Afrique d’est en ouest sur les traces de l’expédition Marchand. Avec son bataillon Sarah du Tchad, il a remporté la première victoire de la France libre s’emparant en Erythrée de la forteresse de Cubcub le 10 février, détruisant le 112e Colonial italien (100 tués) et s’emparant d’une batterie de 6 canons et d’un matériel considérable.

    Extrait de la Revue de la France Libre, n° 298, 2e trimestre 1997.

     
    Campagne d’Alsace 1944-1945

    France Histoire Esperance 

     

    1 – Le redéploiement allemand

    Fin novembre – début novembre 1944, la situation apparaît bien avantageuse pour les Alliés entre les Vosges la rive droite du Rhin. Les unités du 6th Army Group de Jacob L. Devers ont sérieusement malmené la 19. Armee de Friedrich Wiese, dont certaines unités (régiments, bataillons, compagnies) se retrouvent avec des effectifs réduits à la portion congrue. Si le Ier Corps Français de Béthouart (Ire Armée) a été brutalement freiné dans son élan entre Mulhouse et Cernay, dans Vosges Centrales, le VIth US Corps de Brooks (VIIth Army de Patch) vient de franchir le massif forestier et s’apprête à déferler sur la Plaine d’Alsace. Enfin, le XVth Corps de Haislip s’est emparé de Sarrebourg, Weyer, Baerendorf, Rauwiller, Schalbach, Haguenau et Strasbourg. Par conséquent, Wiese ne peut s’appuyer que sur les restes des 553. et 708. Infanterie-Divisionen dans le secteur de Saverne ; la 106. Panzer-Brigade (assez mal en point) et quelques restes d’unités d’infanterie au nord de Belfort, les 716 e t 16. VGD dans les Hautes-Vosges et des 338. ID et 198. ID près de Belfort. Seules les 269. et 159. ID conservent des effectifs convenables dans la partie du massif vosgien à l’ouest de Colmar (secteur du Col de la Schlucht et de Munster). Il apparaît alors que ses deux seules division et tout un agrégat de personnes sont en seule mesure d’assurer la défense de l’Alsace face un adversaire en écrasante majorité matérielle et numérique....

    Campagne d’Alsace 1944-1945

    L’héroïque résistance du BM 24 à Obenheim

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

    7-11 janvier 1945

    Dans les premiers jours de janvier 1945, Hitler décide de lancer une nouvelle offensive destinée à récupérer Strasbourg. C’est ainsi que plusieurs unités de la 1re DFL sont très violemment prises à partie et résistent non sans de grandes difficultés aux assauts ennemis : notamment le bataillon de marche 21 et surtout le bataillon de marche 24 du commandant Coffinier et un détachement de la brigade Alsace-Lorraine du colonel Berger (pseudonyme d’André Malraux). L’attaque allemande est déclenchée au matin du 7 janvier à l’ouest du canal du Rhône au Rhin,  dans le secteur d’Obenheim, tenu par le BM 24 ; dès le premier jour, les bombardements sont violents et les assauts sont lancés par des forces dix fois supérieures à celles des Français. Le lendemain, 8 janvier, l’étreinte se resserre, les bombardements se multiplient et les patrouilles allemandes se montrent plus actives. Coffinier renonce à ordonner une sortie en masse, qui équivaudrait à livrer les villages voisins à un ennemi qu’au demeurant il est important de fixer loin de Strasbourg.

    L’héroïque résistance du BM 24 à Obenheim

    "FONDATION BM 24 - OBENHEIM"

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

     

    (Photos B.M.24 Obenheim)

     

     

    Fondation B.M.24 Obenheim    

    * Fin septembre 1944 : début de la Campagne des Vosges

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire