• A Obenheim, la cérémonie du souvenir s'est déroulée place du général De Gaulle,
    devant le monument aux morts.


    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

     

    Discours de Mr Rémy Schenk, premier magistrat

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    * Commémoration du 11 novembre à Obenheim

    (Crédit photos : Carmen Schenk / Roland Chrapatyj)

    (Article proposée par Brigitte Pefferkorn )


    votre commentaire
  • Le mercredi 9 novembre 2016

    ***
    Comme chaque année l'Amicale de la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET en déposant une gerbe à sa stèle du Pont
    Bir Hakeim puis à la plaque hommage à la
    1ère Division Française Libre.

     

     

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET


    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

     

    une seconde cérémonie était organisé à la Statut du Général de Gaulle au pied des Champs Elysées.

     

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET


    * la 1er DFL et la Fondation de la France Libre ont rendu hommage au Général Diégo BROSSET

     

    (Photos et texte Michel Kempf)


    votre commentaire
  • Information sur la publication de l'ouvrage
    de Nicolas MINGASSON

    "1929 jours, le deuil de guerre au 21e siècle"

    * Communication de Mr Michel HUSS  Directeur de l’'ONACVG du Bas-Rhin.

     

    (Publié aux éditions Belles lettres)

    Projet soutenu par

    Office national des anciens combattants et victimes de guerre

    * Communication de Mr Michel HUSS  Directeur de l’'ONACVG du Bas-Rhin.

    Le Bleuet de France

    * Communication de Mr Michel HUSS  Directeur de l’'ONACVG du Bas-Rhin.

     

     

    Contact  ’ONACVG


    (Article proposé par Brigitte Pefferkorn )


    votre commentaire
  • Henri TAILLEFER est né le 10 décembre 1906 à L'Isle-en-Dodon en Haute-Garonne. Militaire, il s’engage dans la France Libre en Palestine en août 1941. Il est affecté au Génie de la 1ère DFL. Le chef de bataillon Henri Taillefer est Mort pour la France le 18 mai 1943 à Takrouna, pendant la campagne de Tunisie Il fut inhumé au Cimetière de la région d'Enfidaville. Sa dépouille a été ré-inhumée au cimetière de L'Isle-en-Dodon le 10 mars 1949.http://www.lisleendodon.com/patrimoine/personalitees.htm Dossier administratif de résistant au SHD : GR 16 P 560899

    Source : Page du Livre d’Or des Français Libres LIEN

    Le Commandant Emile Taillefer, un Français libre

    Né le 10 décembre 1906, Emile Taillefer est l'aîné de trois enfants d'une famille de pâtissiers. Elève au cours complémentaire de L'Isle-en-Dodon dans la Haute-Garonne, puis au lycée de Toulouse, il entra à l'Ecole Polytechnique en 1929.

    A la sortie de l'école en 1931, il embrassa la carrière militaire qui le conduisit en 1937 au Service Géographique des armées en France, puis au Moyen Orient en 1939. Le 5 août 1941 il répond à l'appel du 18 juin et rejoint le général De Gaulle et les troupes de la France libre. Il fut spolié de ses biens en France et condamné à mort par contumace par le gouvernement de Vichy (jugements du tribunal de la 16e division militaire des 2 et 17 juin 1942).

    Il prit part en 1942 à la campagne de Libye au commandement de la 2e brigade française, était ensuite rappelé à Beyrout pour y diriger un cours d'aspirants du génie, avant de rejoindre la Première Division Française Libre commandée par le général de Larminat. En mai 1943 la division française, placée sous les ordres du maréchal Montgoméry, participa à la bataille décisive de Takrouna, à l'entrée de la plaine de Tunis, avant le débarquement des forces alliées en Sicile. Le commandant Taillefer fut tué au cours de la bataille, le 18 mai 1943. Sa dépouille a été inhumée au cimetière de L'Isle-en-Dodon le 10 mars 1949.

    Il est décoré de la Légion d'Honneur, de la Croix de Guerre avec palmes, de la médaille du Mérite Libanais, des médailles commémoratives du Levant, de la médaille de la Guerre 39/45 et de la médaille des Services Volontaires dans la France Libre.

    Le 1er septembre 1945, le général De Gaulle adressa cette lettre de félicitation à sa famille:

    "Répondant à l'appel de la France en péril de mort, vous avez rallié les Forces Françaises Libres. Vous avez été de l'équipe volontaire des bons compagnons qui ont maintenu notre pays dans la guerre et dans l'honneur. Vous avez été de ceux qui, au premier rang, lui ont permis de remporter la Victoire! Au moment où le but est atteint, je tiens à vous remercier amicalement, simplement, au nom de la France!"

    Le 1e Septembre 1945, Signé: Charles de Gaulle

    Source : Le Livre d'Or des Français Libres, cité par Jean-Louis Brousse en 2010

    .......................................................................................................................

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique