• Les élèves de CM1 et CM2 de l’école d’Obenheim préparent actuellement avec la fondation du Bataillon de marche (BM) 24 une exposition intitulée :
             
    La France libre à travers les timbres.

    Elle sera visible samedi 13 et dimanche 14 mai à la salle des fêtes d’Obenheim.

     

    * Fondation B.M.24 OBENHEIM - La France libre à travers les timbres

    Décoller les timbres : une tâche méticuleuse parfaitement effectuée par les élèves de CM1/CM2 de l’école d’Obenheim. (PHOTO DNA)


    La Fondation du BM24
    a vu le jour dès la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

    Sa mission ? Établir des liens étroits avec les enfants de la commune afin d’honorer le souvenir des soldats morts à Obenheim. En janvier 1945, ils y ont livré des combats décisifs qui ont empêché que Strasbourg ne retombe dans les mains des Allemands.

    Pour ce faire, tous les ans vers la fin de l’année scolaire, une délégation de la fondation se rend dans la commune pour une cérémonie au monument élevé à la mémoire du BM 24, sis place du Général-de-Gaulle.

    Lors cette rencontre, les écoliers reçoivent des mains des anciens ou des membres de la fondation des cadeaux éducatifs destinés à les aider durant leurs études. En retour, les jeunes organisent une fête en leur honneur.

    Pour préparer comme il se doit cette rencontre, la représentante de la fondation Brigitte Pefferkorn et les institutrices ont proposé, en plus des chants et des comptines présentées par chaque classe, que les plus grands s’attellent à la constitution d’une exposition. Elle s’intitule : La France libre à travers les timbres.

    Les timbres qui la composent proviennent du marché des timbres et de prêts des membres de l’association des collectionneurs de timbres de la Libération et de la France libre, une structure dont les membres sont répartis sur tout le territoire.

    Pour préparer cette exposition, les écoliers du CM1- CM2 de Marion Bauer se réunissent régulièrement. Dans un premier temps, il faut décoller les timbres du restant d’enveloppe et les sécher. Seconde étape : les classer chronologiquement et les regrouper par région.

    Pour les écoliers, en plus d’une occupation ludique, c’est une véritable leçon de géographie, puisque certains proviennent des colonies et territoires français. Ils ont pu situer certains pays d’Afrique ainsi que les autres terres ou les lointaines îles faisant partie de feu l’Empire français.

    L’exposition se tiendra les 13 et 14 mai dans la salle des fêtes d’Obenheim, lors de la venue des membres de la fondation.

    (Texte et photo DNA)


    Fondation B.M.24 Obenheim

    * Fondation B.M.24 OBENHEIM - La France libre à travers les timbres

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    * Trésor d'archives - Lettre à Gryppa

    * Trésor d'archives - Lettre à Gryppa

    Extrait du récit

    "DEFENSE DE STRASBOURG Bataille pour Obenheim
    le sacrifice du B.M. 24"


     

     

    Fondation B.M.24 Obenheim 

     

    * Trésor d'archives - Lettre à Gryppa


    votre commentaire
  • Ancien combattant de la 1ère DFL
    Ancien du B.M.24


    Afin de rétablir une injustice...!

     

    * Trésor d'archives - Lettre de Jacques Gisquet

     


    Fondation B.M.24 Obenheim


    * Trésor d'archives - Lettre de Jacques Gisquet

     


    votre commentaire

  • Nous apprenons le décès survenu le 20 avril 2017 à Boulogne (Hauts-de-Seine) d’Alain Gayet, l’un des derniers compagnons de la Libération, ancien de la 2è DB et grand-père de l'actrice Julie Gayet, à l'âge de 
     94 ans. 

     

    * Décès d'Alain Gayet - Compagnon de la Libération

    Alain Gayet 
    (Photo Ordre de la Libération)


    Né le 29 novembre 1922 à Paris de parents médecins physiologistes et chercheurs, il rejoint l’Angleterre dès juin 1940 à bord d’un chalutier. Il s’engage dans les Forces françaises libres le 1er juillet 1940, à l’âge de 17 ans, et il est affecté à la 1ère compagnie du Train. Il participe à l’expédition de Dakar fin septembre 1940 avant de suivre les cours d’élève officier à Brazzaville. En septembre 1941, il rejoint à Damas, comme chef de peloton d’automitrailleuses chez les spahis marocains. Il se distingue le 24 octobre 1942 au combat d’El Himeimat (El Alamein) en Egypte puis poursuit le combat en Libye et en Tunisie. Promu sous-lieutenant en juin 1943 à l’issue de la campagne d’Afrique, il est rattrapé par son âge et envoyé passer... le baccalauréat au Caire avant de retrouver les rangs du 1er régiment de marche de spahis marocains (1er RMSM) et la Division Leclerc au Maroc.

    Il débarque à Grandcamp en Normandie le 1er août 1944. Alain Gayet est engagé le 11 août en tête sur l’axe du groupement tactique Langlade (GTL) et participe aux combats en Normandie. Après la libération de Paris, il poursuit le combat dans les Vosges. « Le 21 novembre 1944, chargé avec son peloton d’auto mitrailleuses de reconnaître la route du carrefour Rethal au village d’Arzviller en Moselle, il tombe sur un groupe d’automoteurs ennemis embusqués dans le village de Guntzwiller. Malgré son infériorité d’armement, il engage le combat et détruit un des engins adverses. Puis, se trouvant dans une situation critique en raison de la supériorité de l’ennemi, il parvient avec sang-froid et habileté à regagner ses lignes en ramenant ses blessés et en réduisant ses pertes au minimum », raconte sa biographie officielle. En avril 1945, il est engagé sur le Front de l’Atlantique, dans la région de Royan et termine la guerre en Allemagne avec le grade de lieutenant, chevalier de la légion d’Honneur et titulaire de cinq citations. Démobilisé, il entreprend des études de médecine et devient chirurgien. Il a présidé l’amicale des Spahis de 1998 à 2009.

    * Décès d'Alain Gayet - Ancien de la 2e DB -  Compagnon de la Libération

    (Photo : Journal le Point)


    Lien vers l'article sur le site de "Zone Militaire
    "

     

    La Fondation B.M 24  Obenheim
    présente ses sincères condoléances à sa famille.

     

    * Décès d'Alain Gayet - Ancien de la 2e DB -  Compagnon de la Libération


    votre commentaire

  • Le testament du général De Gaulle 


    Document fourni par Mr Alain Camelin
    (Secrétaire de l'Association des Collectionneurs de Timbres
    de la Libération et de la Seconde guerre Mondiale (ACTL).


    * Trésor d'archives...le testament du général De Gaulle

     

    * Trésor d'archives...le testament du général De Gaulle

     


                    Le brouillon de "l'Appel du 18 juin"

    Document fourni par Mr Alain Camelin
    (Secrétaire de l'Association des Collectionneurs de Timbres
    de la Libération et de la Seconde guerre Mondiale (ACTL).

     

    * Trésor d'archives...le testament du général De Gaulle

     

    * Trésor d'archives...le testament du général De Gaulle

     

     

    (Fondation B.M.24 Obenheim)       

    * Trésor d'archives...le testament du général De Gaulle


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires