•  

    Nous espérons que les Anciens du 1er Régiment d'Artillerie F.F.L. et leurs descendants seront nombreux pour ce dernier et ultime rendez-vous, et rendre honneur au magnifique 1er Régiment d'Artillerie de Marine.

    La question du maintien des Traditions du 1er RAMa demeure également dans l'esprit et le coeur de chacun, mais pour l'heure, aucune réponse n'a encore été apportée ...

     

     

    Page FaceBook du 1er RAMa

     


    votre commentaire
  •  

    A Bastia, le 8 Mai 2015...

    * Renaud OLMETA (Génie) a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur

     

    * Renaud OLMETA (Génie) a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur

     

    * Renaud OLMETA (Génie) a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur

     

    Mr Renaud OLMETA
    Mobilisé le 5/11/1943 à Ajaccio.
    Participe à  la campagne d'Italie en avril 1944 puis au débarquement en Provence le 16/08/1944.
    Porté disparu au cours de la Campagne de France, à Obenheim (Bas Rhin) le 11/01/1945, il est fait prisonnier et déporté en Allemagne à Nuremberg
    Il est rapatrié le 26/04/1945.
    Citation à  l'ordre du régiment comportant l'attribution de la croix de guerre avec étoile de bronze.

    * Renaud OLMETA (Génie) a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur

    Sur cette photographie prise en 1945,

    Renaud Olmeta est assis au premier plan, à gauche

     

    Voici les noms des personnes présentes sur cette photo. Si quelqu'un se reconnait ou reconnait un proche nous serions ravis de reprendre contact.

    Pernicci Toussaint (Tavera), Defendini Marcel (Saarola isolaccio), Filippi Pierre (Linguizetta), Carli Jerome (Ajaccio), Guerrero michel (Souk-haras), Squaglia Pierre (Ajaccio, Tristani Nicolas (Sermano) ou Giocanti Pierre (Carbuccia).

    Giocometti Jacques (petreto bichisano), Susini Philippe (Ajaccio), Salmochi Vincent (Mazzola), Mariani Mathieu (Poggio di venaco), Pantalacci Dauphin (Cozzano).

    Olmetta Renaud (Bastia) et Guerrini Martin-Pierre

     

    * Renaud OLMETA (Génie) a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur

    * Dans l'article, lire GERSTHEIM, et RHINAU


    2 commentaires
  •  

    Le cuisinier Paul Bocuse a été élevé à la dignité de grand officier de l'Ordre national du Mérite. Son nom figure dans la promotion publiée au Journal officiel, dans un décret du 15 mai. Une décoration de prestige pour le "pape" de la gastronomie française...

     

    * Paul BOCUSE (B.M. 24)

    Paul Bocuse dans les cuisines de L'Auberge de Pont de Collonges. AFP /JEFF PACHOUD Source : L'Express

     

    * Paul BOCUSE (B.M. 24) élevé à la dignité de grand officier de l'Ordre national du mérite

    Biographie (M.lyon.fr)

    1926 : Naissance de Paul BOCUSE à Collonges-au-Mont-d’Or
    1941 : Apprenti cuisinier chez Claude Maret – Restaurant de la Soierie à Lyon
    1944 : Engagé dans la 1ère DFL – BM 24 - Croix de guerre
    1945 : Poursuite Apprentissage chez la Mère Brazier au Col de la Luère puis 8 ans chez Fernand Point à Vienne
    1958 : Obtention 1ère Etoile Michelin
    1960 : 2ème Etoile Michelin
    1961 : Meilleur Ouvrier de France
    1965 : 3ème Etoile Michelin
    1975 : Chevalier de la Légion d’Honneur
    1982 : Ouverture Pavillon de France à Epcot Center Orlando – USA avec Roger     Vergé et Gaston Lenôtre.
    1987 : Officier de la Légion d’Honneur - Création du Bocuse d’Or, concours     mondial de cuisiniers
    1989 : Elu cuisinier du siècle par Gault & Millau
    Président d’honneur de l’Ecole des Arts Culinaires et de l’Hôtellerie d’Ecully devenu aujourd’hui I’Institut Paul BOCUSE - Président Euro Toques – 3000 cuisiniers en Europe - Président Meilleur Ouvrier de France Section Cuisine-Restauration
    1991 : Entrée au Musée Grévin
    1993 : Officier du Mérite National
    1994 : Chicago – College of Diplomates Salute to Excellence Awards - Ouverture de la Brasserie Le Nord à Lyon
    1995 : Ouverture de la Brasserie Le Sud à Lyon
    1996 : Fait partie des cuisiniers officiels du Sommet International du G7 réunissant les sept pays les plus industrialisés à Lyon.
    1997 : Ouverture de la Brasserie l’Est à Lyon
    2000 : Commandeur dans l’Ordre National du Mérite à New York
    2002 : Ouverture de la Brasserie Argenson à Gerland (Lyon)
    2003 : Ouverture de la Brasserie l’Ouest à Lyon
    2004 : Inauguration de la Fondation Paul BOCUSE
    Commandeur de la Légion d’Honneur
    2008 :   Ouverture de OUEST EXPRESS, concept de restauration rapide, toujours à Lyon.

     

    * Paul BOCUSE (B.M. 24) élevé à la dignité de grand officier de l'Ordre national du mérite

    Source : La Bataille d'Obenheim - Fondation B.M. 24-Obenheim

    Souvenirs de Paul BOCUSE  relatifs à son engagement au sein de la 1ère D.F.L. LIEN


    Nota: Différents articles repris dans la presse indiquent que l'Ordre national du Mérite est le second ordre après la Légion d'Honneur. Le site "Médailles officielles.com" rappelle que " Selon l’ordre de préséance, l’Ordre National du Mérite se place en quatrième position après la Légion d’Honneur, l’Ordre de la Libération, et la Médaille Militaire et avant toutes les autres décorations.  LIEN

     

    votre commentaire
  • Toutes nos félicitations à Monsieur  Pierre JACQUEMIN, de la part de Fondation B.M. 24-Obenheim

     

    * 8 Mai 2015 :  Monsieur Jacquemin (B.M.24) fait Chevalier de la Légion d'honneur à Reims

     

    *Jacquemin

    Journal de Suippes

     

    *Jacquemin

     


    votre commentaire
  • Le Journal de Jean Bernhardt, de l'Afrique du Nord (1944)  à la fin de la guerre, Printemps 1945. Remerciements à Philippe Ruiz et à Christian Martel

     

    "Mon Grand père est né le 19 mai 1918 à Créteil (94) ; il s'engage dans l'armée à 18 ans. Il participe au débarquement de Provence en 1944 et est Sergent chef dans la coloniale 1 DFL, militaire de carrière.Après la guerre il est militaire à Madagascar, puis en Algérie.Il est décédé le 06 mai 2009 à Antibes.

    "l est souhaitable que ce témoignage soit diffusé au plus grand nombre, pour les valeurs qu'il incarne, de  sacrifice pour que aujourd’hui nous puissions  tous vivre encore dans un pays libre et démocrate. Et que comme l'exemple de tous ces hommes de cette époque nous sachions nous aussi aujourd’hui, et demain pour les plus jeunes, nous mobiliser pour les même raisons".

    Philippe RUIZ, petit-fils de Jean BERNHARDT

     

    EXTRAITS

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

    Jean BERNHARDT au Col de RAUS (Authion, printemps 1945)

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

    Champagney, Haute Saône, Automne 1944

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

    Maurion, Alpes Maritimes, Printemps 1945

     

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

    * Trésors d'archives : le Journal de Marche illustré de Jean BERNHARDT (B.M. 21)

     

    Télécharger « Journal de Jean Bernhardt.pdf »

    Télécharger « Photos Jean Bernhardt.pdf »

    Les 39 photographies illustrant le journal de Marche de Jean Bernhardt sont venues enrichir l'Album photo du B.M. 21

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires