• * CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    A l'invitation de Mesdames Saint-Martin et Justine Guerin, enseignantes en Histoire-Géographie, la Délégation de la Fondation de la France Libre du Havre est intervenue le 12 mars auprès des élèves de 3e du Lycée professionnel Jeanne d'Arc dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2019.

    Cette intervention faisait suite à celle de David FOUACHE le mois dernier, sur les Résistants de l'intérieur du Havre, victimes de la répression et de la déportation par la police vichyste et la Gestapo du Havre.

    Madame Janine Buhot, soeur de Bernard SAVARY, très émue, a témoigné du destin tragique de son frère Bernard dans les rangs de la France Libre puis de la Résistance en Lorraine. Elle a notamment  lu la poignante lettre que Bernard  adressait à ses parents le 27 Août 1940, leur annonçant sa décision de s'engager dans la France Libre  pour continuer le combat aux côtés des Britanniques sur le front du Moyen-Orient.

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    Ismaïlia le 27 août 1940


    « Bien chers parents
    Quand vous recevrez cette lettre, je serais certainement porté disparu dans les noms des hommes qui font actuellement partie du 1er BIM d’Infanterie de Marine. Aussi je veux vous mettre au courant de tout ce qui s’est passé depuis le 27 juin.
    Vous savez aussi bien que moi que la France a signé cet odieux pacte que signifiait l’Armistice.
    Qu’auriez-vous fait à ma place ! Le vôtre aussi, pour l’avoir fait. Je ne dois pas rester inactif. Non, je ne devais pas laisser ces Boches (…).
    À ma place tu en aurais fait tout autant, et toi Maman tu m’approuves, j’en suis sûr.
    Aujourd’hui nous nous apprêtons à partir pour la Libye pour combattre les Italiens.
    Ah je vous assure que nous partons avec un moral formidable. Et si l’on revient, je crois que j’aurais fait avant tout ce que je devais faire.
    C’est pourtant un engagement qui vous soucie aujourd’hui.
    Cette lettre vous parviendra par les soins de M et Mme M., des Français du Havre que j’ai rencontrés ici.
    Remerciez-les car ils m’ont accueilli comme leur enfant. J’ai été reçu chez eux et je me croyais chez nous.Car ils ont fait tout pour me rendre gai le jour où j’avais le cafard, les mains sur ma Normandie…
    Non je ne devais pas accepter le régime hitlérien, placé sous les ordres de ce salaud et obéir à ces grognards.
    Je ne veux pas certes mourir de honte alors que je peux faire quelque chose, une bien petite chose, pour aider nos amis les anglais, non pas les amis anglais mais nos frères les anglais, à gagner cette guerre pour permettre à la France d’être un jour libre à nouveau et retrouver cette liberté que nous avons perdue.
    Aussi le 27 juin je passais avec 80 de mes camarades avec armes et bagages en Palestine.
    Puis le 28 juillet je partais pour l’Égypte, pays duquel je vous écris cette dernière lettre.
    J’espère et je crois que vous m’approuvez, Toi Papa…
    Je voudrais aussi que vous voyiez tous mes amis : Monsieur Tacaud, Monsieur Guillaumette, Barthe, pour leur dire que si j’ai cessé de leur écrire c’est parce que j’y étais forcé.
    Et puis à Janine, dites-lui que son grand frère, son parrain a fait son devoir de vrai français, qu’il est mort en vrai français et que si la France est tout pour moi, elle avait une part de vous dans mon cœur.
    Et pour Gérard, élevez-le comme vous avez fait pour moi. Dans les principes que vous m’avez donnés, et faites-lui comprendre qu’avant tout, tout doit s’effacer, rien ne doit plus compter quand la Patrie est en danger et que lui aussi fasse toujours son devoir de Français.
    Et toi Papa, je sais que tu m’approuves et que tu es fier pour moi. Je ne suis peut-être pas grand-chose mais tu m’as élevé dans des principes qui maintenant m’ont en tout dicté mon devoir.
    Je me souviens que je n’ai pas donné toujours satisfaction mais quand on est gosse, on ne se rend compte de rien, mais si tu pouvais savoir comment je regrette maintenant tout ce que j’ai fait.
    Ah ! Tu sais, on ne pense pas assez à ses parents, mais dans le fond du cœur, ils trouvent eux aussi une grande place.
    Quant à toi ma petite Maman Chérie, je t’ai souventes fois fait pleurer pour des bagatelles, et depuis deux mois, tu dois te rendre malade de ne plus avoir de nouvelles de moi, mais je t’en prie, je t’en supplie, approuve moi, approuve ce que j’ai fait et dis-toi que partout où j’irai ma pensée sera imprégnée de toi.
    Pardonne-moi tous les tourments que je t’ai causés, que je te cause, pour ne plus songer qu’à notre France qui sera et que vous verrez à nouveau libre de faire ce qu’il lui plaira sans demander comment à Hitler.
    Je vous quitte mes chers parents en vous demandant pardon pour la peine que je vous cause. Et je vous embrasse de tout mon cœur. Embrassez bien pour moi Janine et Gérard.
    Votre gars qui vous aime et vous embrasse de tout son cœur.
    Vous trouverez ci-joint ma plus récente photo.
    Bernard. »

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

    CNRD 2019 : témoignage sur Bernard SAVARY (BIM, 1ère DFL) auprès d'élèves de 3e de l'établissement professionnel Jeanne d'Arc au Havre

     

     

     *****************


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :