• * OBENHEIM s'est souvenu du sacrifice du B.M.24 Hommage et dépôt de gerbe au pied de la stèle

    * Obenheim s'est souvenu du sacrifice du B.M.24


    Aujourd'hui, jeudi 11 janvier 2018, Obenheim a rendu hommage au B.M.24 
    qui s'est sacrifié pour sa libération et l'ultime défense de Strasbourg, en janvier 1945.

    * Obenheim s'est souvenu

     

    La cérémonie a été marquée par la présence de Mr Grimm, Mme Yvonne Saulnier, Mme Solange Grandfond, Mr Schenk, maire et president, Mr Gerard Grandfond.

     

    * Obenheim s'est souvenu du sacrifice du B.M.24

    La stèle du B.M.24 


    Historique du B.M.24

    En 1939, le 12e Régiment de Tirailleurs Sénégalais forme un bataillon qui doit renforcer le dispositif de défense de la Côte Française des Somalis. En janvier 1943, le Bataillon de Tirailleurs Sénégalais n°4 de la Côte Française des Somalis devient le B.T.S. 4 des Forces Françaises Libres. Le 15 février 1943, le B.T.S.4 F.F.L. arrive au camp de Tahaq et devient le B.M. 24. Éloignés de leur pays Mossi depuis quatre ans, les Tirailleurs Sénégalais cédaient la place au groupe nomade du Tchad.


                            JANVIER 1945 LA DÉFENSE DE STRASBOURG

    Le 31 décembre 1944, le maréchal allemand von Rundstedt déclenche l’opération Nordwind en attaquant par les Ardennes. Cette opération a pour but de mobiliser les troupes alliées du Nord – Est de la France. La 2e Division Blindée est rappelée de toute urgence en Lorraine, elle est relevée par la 1ère D.F.L. qui installe sa ligne de défense derrière l’Ill. Obenheim, à 25 km au Sud de Strasbourg est son réduit principal. Boofzheim, Rhinau et Friesenheim sont ses avant - postes. Le 7 janvier 1945, Obenheim est tenu par le B.M.24. et quelques autres unités de la 1ère D.F.L.. On a remplacé les chars par des hommes.

     

    BATAILLE POUR OBENHEIM
    LE SACRIFICE DU BATAILLON DE MARCHE N° 24 


    Les défenseurs d’Obenheim venaient de loin, d’Afrique du Nord, de Djibouti, du Caire… Et ils ont déjà combattu à Hyères, Toulon puis dans les Vosges, avant d’arriver à Obenheim. Au soir du 10 janvier, la ligne de l’Ill était renforcée et la ville de Strasbourg sauvée. Tout cela, grâce au sacrifice du BM24 à Obenheim.

                                                                                  Pierre Messmer

     

    (Crédit Photos : Emile Pefferkorn)

     

    Fondation B.M.24 Obenheim   

    * Obenheim s'est souvenu du sacrifice du B. M. 24

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Durand
    Mercredi 17 Janvier à 08:28

    honneur respect,et admiration...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :