• * Le témoignage « d ’un qui en était » - Jacques VANOTTI de la 1ère DFL - (B.M.21)


    14 juillet 2012
    Thin-le-Moutier


    * Trésors d'Archives - Documents militaires du soldat Roland Pécheux des Forces Francaises Libres (B.M.21)


    Jacques Vanotti

                      
    Grace à l’Amicale des Anciens Combattants de son village nous avons la chance d’avoir découvert le secret de notre père de 89 ans et surtout qu’il ait eu le courage de se replonger dans ses souvenirs . 1944 « Pour moi hors de question d’aller travailler en Allemagne. Au maquis je n’étais plus isolé et nous avions des armes. Il m’a paru naturel de m’engager pour retrouver ma liberté . »2012 « Au travers de vos regards, et en lisant les livres sur la 1ère DFL, je réalise que j’ai eu beaucoup de chance ! La guerre est une horreur ! On n’oublie rien ! Je ne trouve toujours rien de glorieux à l’avoir faite ! » « Mes pensées vont à ceux qui n’ont pu en revenir . »

     

    14 juillet 2012 : Mr Marteau Maire de Thin - le -Moutier
    rappelle le parcours de Jacques Vanotti

    Le 6 juin 1944, Jacques VANOTTI rejoint les rangs des FTP dans le secteur de Champagnole dans le département du Jura et participe le 4 septembre 1944 à l’encerclement et à la libération de MoutheLe 20 octobre, à la suite de la dissolution de son groupe, il s’engage dans la glorieuse 1ère Division Française Libre commandée par le Général Delattre de TassignyIl participera à la libération de Ronchamp, Belfort , Colmar, Mulhouse et la poche de RoyanLors de la contre offensive allemande de décembre 1944, Jacques défendra StrasbourgEn avril 1945,son bataillon subira de lourdes pertes lors de l’attaque du massif de l’ Authion.Voulant souligner la violence des combats et le courage dont ont fait preuve les hommes de cette unité, les autorités militaires décident de citer sa division à l’ordre de l’armée avec attribution de la croix de guerre avec palmes.Il apprendra la fin de la guerre en Italie dans la ville de Turin où son unité stationnait.Jacques aura l’honneur de participer au défilé de la libération à Paris avec son bataillon et sera rendu à la vie civile le 5 mars 1946.Jacques obtiendra le statut d’Ancien Combattant le 18 juin 1982 et rejoindra l’association communale de notre village.« Jacques en ce 14 juillet, nous sommes très fiers et très émus d’assister à la remise de ces décorations symboles de ton courage et de ton dévouement »

                       La suite du témoignage, en suivant le lien

     (Reportage vidéo et texte)

     Le témoignage « d ’un qui en était »
     Publié par Laurette Garreau

     

     Fondation B.M.24 Obenheim     

    * Le témoignage « d ’un qui en était » - Jacques VANOTTI de la 1ère DFL - (B.M.21)


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Octobre à 23:33

    Quel beau et immense  travail, Merci à Narcisse et à Pascal... ! 

      • Pascal
        Vendredi 13 Octobre à 21:28

        Découvrir une face cachée de la vie de son père à 62 ans est bouleversant!

        Mais très vite j'ai réalisé que de milliers d'autres  par des chemins divers s'étaient rejoints pour combattre dans le même esprit et  recouvrer  leur liberté .

          NOTRE  LIBERTE , durement payée     maintenant nous savons, ne l’oublions pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :