• * Visite à Toulouse de Fred Moore dernier Chancelier de l'Ordre de la Libération

    Fred Moore, Compagnon de la Libération,
    grand témoin de l'histoire.

    * Visite à Toulouse de Fred Moore dernier Chancelier de l'Ordre de la Libération

    (crédit photo : Ordre de la Libération)


    Fred Moore ira fleurir aujourd'hui la tombe des Compagnons de la Libération au cimetière de Terre-Cabade de Toulouse. Âgé de 95 ans, Fred Moore est un des derniers «Compagnons de la ibération», un ordre créé par de Gaulle.

    * Visite à Toulouse de Fred Moore dernier Chancelier de l'Ordre de la Libération

    (Photo JP Mezure 30ème AFFAA)


    Ils étaient un petit millier, juste après la guerre, des fidèles parmi les fidèles du Général de Gaulle. Ils sont aujourd'hui à peine une quinzaine, dont le professeur d'épidémiologie Guy Charmot, Alain Gayet, grand-père de la comédienne Julie Gayet, ou Daniel Cordier, qui fut le secrétaire de Jean Moulin et, plus tard, le tuteur d'Hervé Villard.

    Fred Moore, aujourd'hui âgé de 95 ans, sera donc présent au cimetière de Terre Cabade à Toulouse à 11 heures, pour fleurir la tombe des Compagnons de la Libération, ses compagnons, en compagnie du Préfet de Région Pascal Mailhos et du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc.

    Fred Moore a eu, lui aussi un destin extraordinaire. Né à Brest, il est le fils d'un ancien officier de la Royal Navy naturalisé français. En 1940, refusant la défaite, il s'enfuit vers l'Angleterre avec son frère sur un bateau à voile. Il va combattre de longues années de guerre, de Dakar à Beyrouth, de Damas à Alger, avant de débarquer en Normandie en juin 1944.

    * Visite à Toulouse de Fred Moore dernier Chancelier de l'Ordre de la Libération
    Fred Moore
    (Photo Ordre de la Libération)


    Lors de la Libération de Paris, il prendra une part active à la prise de l'École militaire, avant de continuer les combats jusqu'en 1945 à La Rochelle.

    Après la cérémonie à Terre Cabade, il participera à la Préfecture devant des collégiens à une conférence sur le thème : «Quelle histoire nous racontent les compagnons de la Libération», présentée par Guillaume Agullo, directeur du Musée de la Résistance et de la Déportation.

    L'amour de la France

    «Ces Compagnons sont des hommes qui ont un point commun : l'amour de la France, explique Guillaume Agullo. Le retour de la République, la politique, ce sera pour plus tard : la Patrie avant tout ! On les trouve dans les unités françaises qui ont accompli les plus fameux exploits, de Bir Hakem à Narvik. Tous les hauts faits d'armes s'incarnent dans cet ordre, qui est un ordre intime et ultime : il n'y a pas de hiérarchie, ils sont tous Compagnons.»

    Avec Fred Moore, c'est donc le précieux témoin d'une époque héroïque et le dépositaire d'un esprit particulier que Toulouse accueillera pour une vivante leçon d'histoire.


    Toulouse : Ravanel, Vernant…

    Le Grand Sud a eu ses Compagnons de la Libération célèbres, et parmi eux, Serge Ravanel qui, avec un autre Compagnon, Jean Cassou, et l'helléniste Jean-Pierre Vernant, va coordonner les combats dans la région de Toulouse et participera à la libération de la ville le 19 août. Pierre Bertaux a quant à lui été commissaire de la République de Toulouse. Enfin, Roger Mompezat a été le créateur du Corps Franc de la Montagne noire.

     

    Album photos de la visite de Fred Moore à Toulouse
    (Photos JP Mezure 30ème AFFAA)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :