• * Un vibrant hommage à Bertrand CHATEL Capitaine de corvette, 1er RFM

    Samedi 4 juin, à Ecôt-la-Combe,à l'initiative de l'Amicale nationale
    des fusiliers-marins et commandos de la marine nationale,
    au cours d'une cérémonie, une plaque a été déposée sur la
    sépulture de Bertrand Châtel afin d'honorer sa mémoire

    * Un vibrant hommage à Bertrand Châtel Capitaine de corvette

    Bertrand Châtel 1er DFL - RFM

    (1920 - 2013)
    (Photo : Parcours d'officiers dans la Royale)

    Après un office religieux dit par le père Jean Villéger, un cortège s'est formé jusqu'au cimetière d'Ecôt-la-Combe.

    * Un vibrant hommage à Bertrand Châtel Capitaine de corvette

    Un cortège s’est formé entre l’église et le cimetière
    d’Ecot-la-Combe, dont faisait partie le porte-drapeau,
    Marie-Hélène Châtel, l’une des filles de Bertrand (premier plan).


    Claude Giboulot, président de l'Amicale, section Est, a retracé le parcours militaire de l'enseigne de vaisseau Bertrand Châtel pendant la Seconde Guerre mondiale.

     

    * Un vibrant hommage à Bertrand Châtel Capitaine de corvette

     


     «Bertrand rentre à l 'école navale en 1939. En 1943, il est au Maroc comme enseigne de vaisseau. Le 1er décembre, volontaire, il rejoint le régiment de fusiliers-marins. C'était principalement des militaires rebelles qui se sont enfuis de leur unité pour rallier la France libre».


    Les participants à la cérémonie, parmi lesquels le lieutenant-colonel Jean-Marie Mosèle, délégué militaire départemental,

    Philippe Crisnaire, délégué départemental du Souvenir français,
     de très nombreux militaires en uniforme, des membres de l'Amicale, dont fait partie Marie-Hélène, l'une des filles de Bertrand, ont appris ou réappris, dans le détail, toute l'action, le courage de

    Bertrand Châtel. «Blessé à la tête en septembre 1944, il doit subir une intervention chirurgicale, ce qui ne l'empêche pas, le 1er novembre, de rejoindre son escadron dont il est le commandant.


    Il est aussi de ceux qui ont libéré le massif de l'Authion, face à la frontière italienne»
    , a poursuivi le président.

    Il a été relayé par le major Martine Ciravegna-Cire, aussi membre de l'Amicale, qui a parlé du Bertrand Châtel de l'après-guerre. «Après la guerre, il est devenu ingénieur en chef à l'organisation européenne de recherches spatiales. Il a publié la conception du centre européen de technologie spatiale, et en 1969, à New-York, il a dirigé à l'ONU la section des applications scientifiques.»  Le major a ainsi rappelé les moments-clés de la carrière professionnelle de

    Bertrand Châtel. Le capitaine de corvette (commandant)

    Bertrand Châtel fut un grand homme. Ses décorations en témoignent, entre autres, Grand officier de l'Ordre national du mérite, Commandeur de la Légion d'honneur. Il a admirablement

    servi son pays, comme combattant, comme scientifique. Aussi, quand l'hymne national a retenti, bon nombre de participants à cette cérémonie avaient les yeux embués, de même lorsqu'un de ses petits fils a déposé la plaque en sa mémoire.

     

    * Un vibrant hommage à Bertrand Châtel Capitaine de corvette

     Cette plaque témoigne que les fusiliers-marins
    et commandos de la marine nationale n’oublieront pas
    leur camarade, Bertrand Châtel.

                                                           
                                                              De notre correspondant

                                                             Robert Costanza
                                      (photos Journal de la Haute-Marne)

    Lien vers le site " Parcours d'officiers dans la Royale"


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :