• * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.
     

    Cérémonie qui a eu lieu le samedi 5 octobre 2019 pour le 75 ème anniversaire de la libération de Ronchamps au square du Souvenir en l'honneur des libérateurs de 1944.

     

    Reportage photos François Bresson

     

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

     

    Avec la participation de jeunes élèves du
    CMJ-2018 de Champagney 
     (Conseil Municipal Jeunes)

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944. 

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944. 

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

     

     et des membres du GMVC-70 et leurs véhicules
    militaires d'époque.   
           (Group Military Vehicle Collection)

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

     

     

     

    Fondation B.M.24 Obenheim   

    * Colline de Bourlémont  (la Chapelle N-D du Haut) - En hommage aux parachutistes du Bataillon de Choc  qui l'ont libérée les 1er et 2 octobre 1944.

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    Le Samedi 5 octobre 2019 a eu lieu une cérémonie du souvenir au monument du 22ème Bataillon de Marche de Nord-Africains, (BMNA) en hommage aux libérateurs de Champagney- Éboulet en septembre-octobre 1944.

    LIEN 

    (vers le site de l'Amicale de la 1ere DFL)

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    Nous aurons une pensée pour Mr Louis Vilpini qui n'a pas pu être présent cette année, à Éboulet, pour raison de santé.

     

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    (Photo en date du 30/09/2017) 

     RECIT DE LA  LIBERATION D'EBOULET PAR LE 22 BMNA 

    ****

    Reportage photos François Bresson 

     

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA" 

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    Au cours de cette cérémonie, Mme la maire Marie-Claire Faivre  a remis la "Croix du Combattant - Algérie"
    à Mr Jean Tuaillon.

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    Des textes et récits ont été lu par des jeunes élèves du CMJ-2018   (Conseil Municipal Jeunes, élus en mars 2018)

     

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    Des élèves de l'école primaire A. Cachot, ont chanté le "Chant des Partisans";  l'Harmonie Municipale était présente.

     

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    Des membres du GMVC-FC  (Group Military Vehicles Collection)  sont venus avec "deux Jeep et trois Command-Car"; dans l'entrée de l'école primaire d'Éboulet, ils ont également présenté une belle et grande variété de matériel utilisé pendant la 2ème Guerre Mondiale,
    de 1939-1945.     

     

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

    Et le verre de l'amitié... 

     

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération  Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération  Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

     

    Fondation B.M.24 Obenheim   

    * Champagney-Éboulet, 75ème anniversaire de la Libération - Cérémonie au monument du "22ème BMNA"

     

     

     

       


    1 commentaire
  •  

    Avec la participation de Jacques le GALL, la fille du Commandant Drogou et Roger Guillamet dont le Père était sur le Rubis.


    votre commentaire
  •  

    * Trésor d'archives - Sergent René Mittenaere - Un de nos merveilleux anciens décédé le 14 octobre 2007

     

     Ex Sergent de la Légion Étrangère,  RENE MITTENAERE est titulaire de 100 distinctions, 4 fois blessé de guerre, 4 certificats de bonne conduite, 6 citations, 6 diplômes, 98 médailles.
    Il  est le militaire le plus décoré de France.

    (Dossier proposé par Blandine Bongrand Saint Hillier)

     

    * Trésor d'archives - Sergent René Mittenaere - Un de nos merveilleux anciens décédé le 14 octobre 2007

     
    Qui était René Mittenaere ? 

    ( texte : Centre culturel de la Seconde Guerre Mondiale)


    René Mittenaere est un sergent de l'armée et un résistant, né le 9 mai 1913 à Jemmapes, Belgique et mort le 14 octobre 2007. De nationalité belge, il sert au sein de la Légion étrangère entre le 30 décembre 1935 et le 12 avril 1946. Il serait l'homme le plus décoré d'Europe.

    Dès janvier 1936, il est incorporé au dépôt-commun des régiments étrangers à Sidi-bel-Abbès en Algérie. Affecté courant 1936 à la 3ème Compagnie puis à la Compagnie d'Infanterie de Saïda, il embarque du port d'Alger à destination du Levant le 18 avril. Il débarque à Beyrouth quelques semaines plus tard, et est finalement incorporé au 1er Bataillon du 1er Régiment Étranger. Il prolonge de 2 années son affectation accordée par le 1er Bataillon en 1938. Il retourne en juillet 1939 à Sidi-bel-Abbès pour rapatriement sanitaire, il y restera jusqu'au début de la Guerre fin 1939.

    Service dans la Légion - L'Increvable

    La guerre bat son plein lorsque le Sergent Mittenaere s'embarque en tant que Volontaire contre l'Allemagne dans la 7eme Compagnie du Corps Expéditionnaire de Norvège. Sous les ordres du général Béthouart, il participe aux campagnes du front norvégien contre les Allemands notamment à la bataille de Narvik dont les Alliés sortent vainqueur fin mai 1940.

    Arrivé en Angleterre, le sergent Mittenaere ne se présente pas à l'embarquement de son unité vers l'Afrique du Nord. Il rejoint les 1 300 hommes de Norvège et entre dans les Forces françaises libres (FFL) du général de Gaulle lors de leur création en juillet 1940.

    Il embarque quelques jours plus tard et arrive en octobre à Douala au Cameroun. Il repart jusqu'en janvier 1941 à Freetown (Sierra Leone), puis traverse l'Afrique jusqu'en Érythrée. De mars à mai 1941, il participe à la Campagne d'Afrique de l'Est notamment à la bataille de Keren. Il embarque de Massoua jusqu'à El-Kantara en Palestine en juin 1941. Il participe à la Campagne de Syrie au côté de 5 000 hommes des FFL d'ou ils entrent à Damas libérée le 21 juin 1941.

    Les ennuis commencent véritablement à l'embarquement à destination de Bizerte (Tunisie) le 18 avril 1942. Le sergent Mittenaere participe alors aux célèbres Bataille de Bir Hakeim puis à la Seconde bataille d'El Alamein durant l'année 1942. Blessé à Bir Hakeim le 10 juin 1942, il continue de tenir son poste malgré les lourdes pertes de l'armée de Montgomery, il sera récompensé par de nombreuses décorations notamment l'ordre du Mérite syrien et la Médaille coloniale.

    S'en suit deux années de campagnes en Tunisie, puis dans le sud de l'Italie (Opération Husky) où il sera blessé à Radicofani et ne sera pas envoyé à Monte-Cassino. Il rejoint un peu plus tard à Tarente la 3ème Compagnie et débarque en France le 20 août 1944.

    Durant la remontée vers l'Allemagne, les Français sont opposés à une farouche résistance en Alsace. René Mittenaere y est blessé deux fois et est évacué à l'hôpital de campagne de Gheimar.

    Admis en convalescence, il est réaffecté une nouvelle fois à Sidi-bel-Abbès en février 1946. Réformé définitif par la Commission de Réforme d'Oran (Algérie), il rejoint le 12 avril 1946 Marseille après 11 ans de service dans la Légion au cours desquels il a été blessé gravement à quatre reprises. Il se retire à Chaville (Hauts-de-Seine) où il livre dans un récit autobiographique ses souvenirs de la Seconde Guerre mondiale

    René Mittenaere termine titulaire de plus de cent distinctions honorifiques de plus de 7 pays, ce qui fait de lui " l'homme le plus décoré d'Europe et peut-être même du monde actuel"

    Campagnes:

    Bjervik (Norvège ) 13-05-40
    Narvik (Norvège ) 28-05-40
    Keren (Erythrée ) 27-03-41
    Massoua (Erythrée) 07-04-41
    Damas (Syrie) 07-06-41
    Bir-Hakeim (Libye) 17-05-42
    El Alamen (Libye) 22-10-42
    Himelmat (Libye) 23-10-42
    Tobrook (Libye) 28-10-42
    Bizerte (Tunisie) 04-05-43
    Tunis (Tunisie) 07-05-43
    Djebel-Garci (Tunisie) 09-05-43
    Ponte Corvo (Italie) 12-05-44
    Monte Fencio (Italie) 19-05-44
    Tivoly (Italie) 25-05-44
    Rome (Italie) 04-06-44
    Radicofani (Italie) 18-06-44
    Toulon (France) 22-08-44
    Lyon (France) 01-09-44
    Autun (France) 08-09-44
    Dijon (France) 13-09-44
    Remouchamps (France) 26-10-44
    Côte 1013 (France) 05-11-44
    Belfort (France) 21-11-44
    Ballon d'Alsace (France) 04-12-44
    Abenheim (Alsace) 11-01-45
    Ilhausern (Alsace) 23-01-45

    Distinctions:
    Ruban:

    Legion Honneur Chevalier
    Medaille militaire
    Croix de Guerre 1939-1945
    Medaille de la Resistance avec rosette
    Croix du Combattant Volontaire 1939-1945
    Croix du Combattant Volontaire de la Resistance
    Ruban de la Médaille commémorative des services volontaires de la France libre
    Ruban de la Médaille commémorative de la guerre 1939-1945
    Ruban de la Médaille commémorative de la campagne d'italie 1943-1944.
    Medaille commemorative de Syrie-Cilicie (Levant)
    Croix du Combattant (1930 France)
    Medaille d'Outre-Mer (Coloniale)
    Medaille (Insigne) des Blesses Militaires
    Ordre du Merite combattant Chevalier
    Ordre de l'Ouissam Alaouite Chevalier (Maroc)
    Ordre du Nichan Iftikhar Officier (Tunisia) France and Germany Star
    Africa Star
    39-45 Star
    Atlantic Star
    Defence Medal Us legion of merit commander

    Intitulés des décorations françaises:

    Ordre de la Légion d'honneur avec le grade de chevalier
    Médaille militaire à titre exceptionnel
    Croix de guerre 1939-1945 avec 2 étoiles de bronze et 2 étoiles d'argent
    Médaille de la résistance avec rosette
    Croix du combattant volontaire de la résistance
    Croix du combattant volontaire
    Médaille commémorative des services volontaires dans la France libre
    Médaille commémorative de la guerre 1939-1945
    Médaille commémorative de la campagne d'Italie 1943-1944
    Médaille commémorative de Syrie-Cilicie avec agrafe Levant
    Croix du combattant
    Médaille des Engagés Volontaires
    Médaille coloniale avec agrafe Érythrée, Libye, Bir-Hackeim, Tunisie
    Médaille des blessés
    Ordre du Mérite combattant avec le grade de chevalier
    Médaille d'Argent du Mérite Civique
    Médaille commémorative "Rhin et Danube"

    Intitulés des décorations étrangères:
    Intitulés des décorations norvégiennes
    Médaille de la Guerre de Norvège
    Médaille de participation de Norvège

    Intitulés des décorations syriennes:

    Médaille du Mérite Syrien

    Intitulés des décorations marocaines:

    Ordre du Ouissam alaouite Chérifien avec le grade de chevalier

    Intitulés des décorations libanaises:

    Ordre du Mérite Libanais avec le grade de chevalier

    Intitulés des décorations tunisiennes:

    Ordre du Nichan Iftikhar avec le grade d'officier

    Intitulés des décorations anglaises:

    France and Germany Star
    Italy Star
    Africa Star
    1939-45 Star
    Atlantic Star
    Air Crew Europe Star
    Defence Medal

    Intitulés des décorations grecques:

    Ordre National de Grèce avec le grade d'officier

    Intitulés des décorations colombiennes
    Médaille d'or Internationale de Colombie

    Intitulés des décorations américaines:

    Commandeur de la Legion of Merit
    World War II Victory Medal
    War Medal Général Eisenhower 1939-1945
    Croix de Commandeur de la Medal of Liberty Américaine

    Intitulés des décorations polonaises:

    Mérite Polonais des Résistants en France avec la dignité de Grand-Croix
    Ordre National Polonais de la Virtuti Militari avec le grade de chevalier
    Médaille de la Victoire Polonaise
    Médaille Commémorative de la Résistance Polonaise en France
    Croix de la Vaillance Polonaise
    Mérite Polonais avec Glaive d'Or
    Médaille Militaire Polonaise

    Intitulés des décorations luxembourgeoises:

    Chevalier de l'ordre du Mérite National du Grand Duché de Luxembourg
    Diplôme d'Honneur des Passeurs Luxembourgeois

    Intitulés des décorations russes:

    Médaille de la Victoire Russe

    Intitulés des décorations belges:

    Médaille de S./Officier de l'Armée Belge
    Médaille de 2ème Classe de la Fédération Royale des Ex- S./Officier de Belgique
    Diplôme d'honneur du Corps de Volontaire Belges des Anciens de Corée
    Médaille d'Argent des Déportés Belges 1940-1945
    Grandes Palmes d'Argent de l'Armée du Rhin Belge
    Médaille d'or de la Protection Aérienne 39-45 de Belgique
    Croix d'Honneur de l'Armée du Rhin Belge avec 3 étoiles d'Or
    Commandeur de l'Ordre de St Georges de Bourgogne
    Médaille de Léopold III
    Médaille du Résistant Armée Belge
    Médaille Commémorative Des Armées d'Occupation
    Médaille de l'Armée Secrète Belge, Zone I, Secteur C.G. » Mésange «
    Médaille de la Presse Clandestine Belge
    Médaille des Vétérans du Roi Albert I
    Croix du Mérite de la Protection Aérienne 39-45

    LA CAMPAGNE D’ITALIE DU SERGENT RENÉ MITTENAERE (13 DBLE)

     

    Notre 13e Demi-Brigade, établie en base de feux, assiste à la percée du Garigliano et se prépare à participer à la poursuite. A San Giorgo, pendant que nous montons en ligne, l’ennemi, qui a dû être averti de l’emplacement de nos bivouacs par quelques espions mêlés à la population, nous soumet à un bombardement de nuit avec une telle diabolique précision que déjà nous avons de grosses pertes à déplorer. J’ai, pour ma part, la douleur de perdre quelques-uns de mes vieux copains de 1940.

    Nous prenons contact et attaquons à hauteur de Ponte Corvo au Monte-Leucio où une avance rapide, suivie d’une contre-attaque de l’ennemi fait de très sérieux ravages dans nos rangs. Notre Brigade tient tête à l’ennemi et le repousse non sans lui infliger de terribles pertes. Nous continuons notre avance en avant.

    Pendant toutes ces opérations, je suis débordé par les soins à donner aux blessés, mais devant les pertes que nous subissons, surtout en gradés, je suis sollicité par mes Officiers pour prendre le commandement d’un groupe de combat.

    Et c’est comme cela que nous continuons notre progression le long de la rive droite du Liri, en liaison à vue avec les Britanniques qui progressent, eux sur l’autre rive.

    Un adjudant est mortellement touché de trois balles en pleine poitrine et, le blouson enlevé me fait voir une horrible blessure qui met le poumon à nu. Avant d’être amené par l’équipe de brancardiers, cet homme qui sent la mort m’adjure de le venger.

    Je viens rendre compte à l’Officier de la deuxième Section de la perte de son adjudant. Cet homme qui vient de perdre deux sous-officiers en deux jours me charge de remplacer l’adjudant jusqu’à nouvel ordre tout en continuant à m’occuper des blessés et de l’équipe des brancardiers. J’accepte.

    Lire la suite du récit de la Campagne d'Italie

     

    La page de René MITTENAERE sur le site des Français Libres

    LIEN

     

     

    Fondation B.M.24 Obenheim     

    * Trésor d'archives - Sergent René Mittenaere - Un de nos merveilleux anciens décédé le 14 octobre 2007

     

     

     


    votre commentaire

  • * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

     

    Samedi 5 octobre, la promotion de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr « Compagnons de la Libération », baptisée en juillet dernier, a rencontré Hubert Germain, Compagnon de la Libération, durant une cérémonie très émouvante. Ces élèves officiers de deuxième année ont écouté un discours intense et saisissant de Hubert Germain (ancien lieutenant de la 13e DBLE puis ancien ministre de Georges Pompidou) à qui le père système de la promotion a remis un casoar et l’insigne de la promotion, après avoir entonné leur chant. Les 170 élèves ont au préalable visité le musée échangeant avec grand intérêt avec Vladimir Trouplin, conservateur, et Agnès Dumoulin, responsable du service des publics.

    * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

     

    (Photo Ordre de la Libération)

     

    Le sentiment le plus difficile à dissimuler est sûrement la fierté, et d’autant plus pour un jeune saint-cyrien. C’est une véritable fierté pour nous de pouvoir porter le nom de Compagnons de la Libération.
    (…)C’est un honneur pour nous d’entrer avec ce nom dans l’histoire de Saint-Cyr.
    Nous vous redisons devant tous la véritable ambition que nous avons pour notre promotion dès le soir de notre baptême et jusqu’à ce qu’elle s’éteigne : c’est pour nous de servir, spontanément, comme les Compagnons de la Libération ont servi, dans une véritable fraternité d’armes, maintenant et après l’école, et surtout pour que vive la France.
    EOA HEUDE
    Père Système de la Promotion Compagnons de la Libération
    Extraits.

     Rencontre avec Hubert Germain

    * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

    * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

    * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

    * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

    * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

     

    (Photos Ordre de la Libération)

     

     

    Fondation B.M.24 Obenheim     

    * La promotion  « Compagnons de la Libération » de  Saint-Cyr rencontre Hubert Germain, Compagnon de la Libération

     

     

     


    votre commentaire