• * Portrait retrouvé : Jacques LICARI, Ancien du 22 BMNA

    Commémoration 70è anniversaire du débarquement en Provence

    publié le 25/08/2014 

    Source : http://www.2014-gignac-autrement.fr/2014/08/

    Témoignage d’Alain CORDOLIANI Cordoliani

     

    JACQUES LICARI un français libre, venu d’Afrique.

     

    IMGP0175

    Né Le 5 septembre 1925 à Tunis, il appartient à une famille de cinq enfants. Elevé dans le culte du drapeau tricolore et du patriotisme comme seuls peuvent le ressentir ces français vivant hors de France, mais qui ont les yeux fixés sur la mère patrie.

     

    En 1940 à quinze ans il apprend que la France vient d’être écrasée par l’Allemagne nazie, qu’elle est occupée et il en pleure. Mais, il a la chance d’entendre la voix du Général de Gaulle qui vient de lancer son célèbre appel du 18 juin.

    Le 13 avril 1943, il contracte un engagement pour la durée de la guerre au titre de la 1ère Division Française Libre, et il demande immédiatement à servir en unité combattante.

    Après quelques semaines d’instruction il est affecté dans une compagnie de combat du 22ème bataillon de marche Nord Africain, seule unité à être composée à la fois de Marocains, de Tunisiens, d’Algériens et d’européens…… Dès son débarquement et lors des combats du Garigliano le 11 mai 1944, il est blessé une première fois. Il est à nouveau engagé à Radicofani, le 15 juin,  grâce à son sang froid il permet de faire allonger le tir d’artillerie allié, ce dernier trop court causant des pertes aux unités amies. Il a ce jour là, tout juste dix huit ans et demi. Le 16 août il touche la terre de France à Cavalaire, il reçoit sa première citation le 3 septembre après avoir remonté la vallée du Rhône et il est l’un des premiers à pénétrer dans Lyon.

    Il se voit attribuer une nouvelle citation en tant que radio, citation qui sera transformée plus tard à l’ordre de I’Armée avec la Médaille Militaire. Il est démobilisé en juillet 1945 et va reprendre ses études. Plus tard, il fait carrière à La SNCF tout en s’occupant de ses camarades anciens combattants dans le cadre d’abord de l’association des cheminots anciens combattants, puis de la Fédération Nationale des blessés multiples et impotents de guerre dont il est le vice-président national, vice-président régional des plus grands invalides de guerre, vice-président du Comité de coordination des associations d’anciens combattants et victimes de guerre de Marseille et des Bouches du Rhône dont il est l’un des fondateurs.

    Jacques Licari est grand invalide de guerre, Médaillé Militaire, Croix de guerre 39/45 avec palme et bronze, Croix du combattant volontaire de la Résistance, Croix du combattant volontaire 39 /45, titulaire de la médaille militaire, de la Croix de guerre, et enfin, il est nommé au titre d’0fficier de la Légion d’Honneur par décret du 12/07 /2013 au titre du Ministère de la Défense (Anciens Combattants).

    Par ces quelques lignes je retrace succinctement le parcours d’un « Monsieur », dont je suis fier et qui est devenu mon Beau-Père.

    Je remercie M. le Maire, M. De Vita, ainsi que tous les élus de l’accueil qu’ils lui ont réservé, et d’avoir célébré en sa présence, place de la Mairie, le 70ème anniversaire du débarquement et de la libération de Marseille.

    Merci à la FNACA également présente lors de cette manifestation.

    Alain CORDOLIANI

    Retrouvez également les témoignages de M. LICARI sur France Bleu Provence, TF1 et France 2 par les liens ci-dessous :

    http://www.francebleu.fr/evenements/evenement/programmation-speciale-70-ans-du-debarquement-en-provence-sur-france-bleu-1698951

    http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-jeudi-14-aout-2014_665009.html

    http://videos.tf1.fr/jt-13h/2014/le-13-heures-du-15-aout-2014-8465204.html

    IMGP0221              IMGP0205


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :