• * Obenheim, Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

    Ces souvenirs de Marcel GLAY vous sont proposés par  son fils Jacques Glay, avec tous nos remerciements.

     

    * Obenheim, 7 Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

     

    Marcel GLAY est né  le 1er octobre 1920 à Villers le Tilleul (08) ; il est décédé à Charleville (08)  le 22 mars 1982.

    Il avait été affecté le 15 Octobre 1944 au BM 24 de la 1ère DFL.
     
    Il est nommé Caporal au feu le 1er Janvier 1945.
     
    Quelques jours plus tard, lors de la contre-offensive  sur Strasbourg, le  matin du 7 Janvier 1945, les Allemands occupent par surprise l'entrée Ouest du village d'Obenheim devant le pont du canal qui n'est défendu que par quelques éléments de la section Arrighi du  BM 24 (29 hommes).
    Malgré leur nombre inférieur, les troupes françaises  défendent héroïquement leur position et les Allemands battent en retraite.
     Ils sont attaqués à nouveau, une heure après un bombardement infernal mais devant leur résistance acharnée, les Allemands se replient une seconde fois dans les bois derrière le cimetière.
     
    Vers 11 heures, ils reviennent à la charge devant le pont du canal , à l'écluse 76, sous la protection de 4 chars Tigre prenant les défenseurs sous leur feu incessant.
    Le chef de groupe ayant été tué, 17 soldats étant blessés, la résistance prolongée devient impossible.
    Le caporal Scherding prend alors le commandement et donne l'ordre de repli, non sans avoir fait sauter le pont du canal, entrainant dans l'eau le Tigre qui le traversait.
    Puis , il se jette lui-même dans la bataille avec deux hommes, le caporal GLAY et le soldat FLEUROT : Ils attaquent les chars à la grenade afin de permettre l'évacuation de leurs camarades (30 dont 17 blessés).
     
    (source : La bataille d'Obenheim Fondation BM 24 Obenheim)
     
     

    * Obenheim, 7 Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

    Char Tigre

    Le 9 Janvier, l'intrépide Caporal GLAY est de nouveau volontaire pour une difficile  mission de liaison avec une unité amie à Gershteim, alors qu'Obenheim était encerclé : pour traverser les lignes allemandes, il franchit à la nage la rivière glacée et accomplit sa mission en rapportant à Obenheim  des renseignements sur la situation à Gershteim...
    Pour cet acte de courage, Marcel GLAY  fut cité à l'Ordre de la Division avec attribution de la Croix de guerre 39-45 avec Etoile de Vermeil.
     
     

    * Obenheim, 7 Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

     

    Le lendemain 10 Janvier 1945, il fut  blessé,  fait prisonnier  et transféré au Stalag 13 D de Nuremberg.

    Il s'en évade le 16 Avril 1945,  rejoint les forces alliées le 19 et se présente à l'organe des FFL le 23 Avril...

    (Dossier SHD à Vincennes)

     

     OBENHEIM JUILLET 1945 FETE DE LA LIBERATION

    * Obenheim, Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

     

     

    Marcel GLAY  avait rencontré sa future épouse à Obenheim, dont elle était originaire.

    Ils se marièrent à Obenheim le 10 Novembre 1945, en présence de quelques camarades du BM 24...

     

    * Obenheim, 7 Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

     

    * Obenheim, 7 Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

    * Obenheim, 7 Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

     

    * Obenheim, 7 Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

     

    Marcel GLAY, en civil , se tient au second rang entre deux de ses  camarades 

     

    * Obenheim, Janvier 1945 : le courage de Marcel GLAY (Ancien du BM 24)

     En famille....


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    durand
    Jeudi 15 Mars à 18:27

    Honneur et respect!!

      • jacques glay
        Samedi 10 Novembre à 10:33

        Merci pour votr commentaire . Cordialement , j. glay

    2
    Blandine
    Dimanche 18 Mars à 00:51

     Merci Jacques de ce magnifique témoignage sur Marcel. Un de plus qui a trouvé l'amour sur la route de la 1ère DFL. Beaucoup d'émotions le BM 24 se sacrifia à Obenheim et c'est avec honneur (mais de moins en moins d'Anciens) et plaisir que je m'y rends chaque année.

     

     

    3
    jacques glay
    Samedi 10 Novembre à 10:35

    bonjour Blandine !

    Malheureusement , mon père est décédé et je n' ai pas pu faire ,avec lui,

    le péleriinage  à Obenheiim.

    Cordialement

     

    j.glay

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :