• * Le fanion du 2e Bataillon Territorial de Chasseurs Alpins, de retour au pays

    Lundi, à Gerstheim, en amont de la cérémonie de commémoration du 8 mai, une délégation de la
    « Gebirgstruppe-Freiburg und Schwarzwald Süd »
    a remis au Diables Bleus de Sélestat le fanion de l’amicale des Anciens combattants du 2e Bataillon Territorial de Chasseurs Alpins (BTCA) de Chambéry-Savoie.

    Article et photos du journal les "DNA"

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays


    Ce fanion, décoré de la Croix de Guerre avec trois palmes, a disparu lors de la Seconde Guerre mondiale.

    Il a été retrouvé Outre-Rhin en début d’année, grâce au travail mené par Roger Furst, vice-président de l’amicale des Diables Bleus de Sélestat et environs, auprès de ses homologues allemands de la section badoise, présidée par Manfred Loeffler, avec lesquels il entretient d’excellentes relations.

    Cette cérémonie officielle « symbolique » en ce jour du 8-Mai s’est faite en présence de nombreux porte-drapeaux et porte-fanions, sur le pont de Gerstheim, à la frontière entre les deux pays. La délégation badoise, conduite par Swen Rothmann, collectionneur et antiquaire allemand, détenteur jusqu’alors de la relique, l’a restitué à Roger Furst. Ce dernier n’a pas manqué de la présenter, un peu plus tard, au public présent devant le monument aux morts de Gerstheim. Ce sera la seule et dernière sortie officielle de cet emblème avant son départ au musée du 7e bataillon de Chasseurs Alpins.

    Avant que ne débute la cérémonie officielle qui s’est déroulée en présence notamment du sous-préfet de Sélestat, Alexandre Piton, du député Antoine Herth et du colonel Gilbert Dollé, président régional des Diables Bleus et des sapeurs-pompiers, Claude Wittmar, président de l’antenne de Sélestat, a rappelé le parcours historique de ce fanion : « Il retrouve son pays d’origine presque 100 ans après sa création ». Et de mettre ensuite à l’honneur Swen Rothmann et Roger Furst.

    Dans sa prise de parole, Laurence Muller-Bronn, maire de Gerstheim a invité chacun à la prudence. « Soyons conscients que cette liberté démocratique reconquise il y a 72 ans peut être mise en danger », a déclaré l’élue avant de conclure par ses mots : « Je rêve, ô beau pays, que revienne la confiance et que cessent de couler des larmes sur les joues de Marianne. »

    Les élus puis les représentants des délégations des Diables Bleus de Sélestat, assistés de leurs homologues allemands, ont ensuite déposé – à tour de rôle – une gerbe avant que ne retentissent la Marseillaise suivie de l’hymne européen joués par la Musique Concorde de Gerstheim.

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    Les représentants des délégations françaises et allemandes, élus, réunis autour du fanion pour la photo souvenir.

    *


    (Crédit photos Emile Pefferkorn)


    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    * Le fanion du 2e BTCA, de retour au pays

    Porte drapeau pour la 1ère DFL Geoffrey GEYER


     

    Fondation B.M.24 Obenheim  

    * Le fanion du 2e Bataillon Territorial de Chasseurs Alpins, de retour au pays

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :