• * Disparition d'André BILLAUD, Ancien de Bir Hakeim au 1er Régiment d'Artillerie

    * Disparition d'André BILLAUD du 1er Régiment d'Artillerie

    Nous apprenons ce jour avec émotion et tristesse la disparition d'un grand Ancien de Bir Hakeim, ANDRE BILLAUD, 1er Régiment d'Artillerie. Toutes nos condoléances et nos sentiments de sympathie vont envers son fils Beñat, ainsi que toute sa famille, avec l'expression de notre admiration et de notre respect pour l' engagement et le parcours d'André Billaud au sein de la 1ère Division Française Libre.

    Les obséques de André Billaud se dérouleront en l'église St Joseph à Pau le jeudi 11 septembre 2014 à 10 heures.

    " Après des mois de lutte et alors qu'il allait faire ses 93 ans le 15 septembre, mon père vient de rendre son dernier souffle à la clinique d'Aressy. Il est parti paisiblement. Amicalement. Beñat

    bixenteelorri@gmail.com

    * Disparition d'André BILLAUD du 1er Régiment d'Artillerie

    HOMMAGE DE MONSIEUR RUFFIER-MONET

    "C'est avec une profonde peine et une grand émotion que j'apprends la disparition de mon camarade et ami André BILLAUD. Même si nos relations étaient espacées par de temps à autre des entretiens téléphoniques, notre estime mutuelle partagée n'a jamais subie d'altération. C'était un de nos derniers doyens du 1er R.A. de la 1ère D.F.L. couronné par la bataille de BIR-HAKEIM dont les survivants se comptent sur les doigts d'une main. Il y a trois ans, nous avions inauguré une avenue FRANCE LIBRE-18 JUIN 1940 dans un village touristique du GERS : LA ROMIEU. Journée mémorable au cours de laquelle j'avais donné une conférence dans la salle des fêtes sur "L'épopée de la FRANCE LIBRE". Un de nos camarades du B.M.-24 nous avait rejoint. C'était un des rares évadés de l'encerclement d'OBENHEIM où je me trouvais également. André ayant son fils en Lot-et-Garonne , nous avions eu l'occasion de nous rencontrer quelque fois à l'occasion de ses visites familiales et de partager des repas en commun. Il nous était également agréable de nous retrouver à la rue Vergniaud pour fêter entre Artilleurs  le Ste. BARBE. La FRANCE vient de perdre un de ses fils fidèle et courageux qui lui a offert sa jeunesse au péril de sa vie à l'Appel de Celui qui n'a pas voulu accepter la défaite, notre Général de GAULLE. Il a appartenu à cette cohorte de preux Chevaliers qui restent à jamais la gloire de la seule FRANCE, de la Vraie FRANCE, de la FRANCE ETERNELLE !

    Adieu André !

    Francis RUFFIER-MONET 1ère D.F.L. 1er R.A.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Fuyant le 13 juin 1940 l'avancée allemande en quittant Versailles avec un camarade de classe, il a l'opportunité d'embarquer clandestinement à Saint-Jean-de-Luz sur le « Sobiesky », navire polonais qui rallie Plymouth en Angleterre. Les deux copains s'engagent dans les Forces françaises libres comme mitrailleurs: Dakar, Douala, campagne d'Egypte, puis avec la 1re Division française libre (DFL), ils survivent à l'Erythrée, Bir Hakeim - « J'ai eu la baraka », concède-t-il -, la Tunisie, l'Italie, le débarquement de Provence, et les combats de libération de la France. « J'ai toujours cru que je m'en sortirais, confie André Billaud. C'est la foi qui m'a sauvé. »

    * Disparition d'André BILLAUD du 1er Régiment d'Artillerie

    En souvenir d'André Billaud, vous pouvez prendre connaissance de son parcours sur le site de l'Amicale de la 1ère D.F.L.  LIEN

     


  • Commentaires

    1
    Ruffier-monet
    Mardi 9 Septembre 2014 à 00:31

    C'est avec une profonde peine et une grand émotion que j'apprends la disparition de mon camarade et ami André BILLAUD. Même si nos relations étaient espacées par de temps à autre des entretiens téléphoniques, notre estime mutuelle partagée n'a jamais subie d'altération. C'était un de nos derniers doyens du 1er R.A. de la 1ère D.F.L. couronné par la bataille de BIR-HAKEIM dont les survivants se comptent sur les doigts d'une main. Il y a trois ans, nous avions inauguré une avenue FRANCE LIBRE-18 JUIN 1940 dans un village touristique du GERS :LA ROMIEU. Journée mémorable au cours de laquelle j'avais donné une conférence dans la salle des fêtes sur "L'épopée de la FRANCE LIBRE. Un de nos camarades du B.M.-24 nous avait rejoint. C'était un des rares évadés de l'encerclement d'OBENHEIM où je me trouvais également. André ayant son fils en Lot-et-Garonne , nous avions eu l'occasion de nous rencontrer quelque fois à l'occasion de ses visites familiales et de partager des repas en commun. Il nous était également agréable de nous retrouver à la rue Vergniaud pour fêter entre Artilleurs  le Ste. BARBE. La FRANCE vient de perdre un de ses fils fidèle et courageux qui lui a offert sa jeunesse au péril de sa vie à l'Appel de Celui qui n'a pas voulu accepter la défaite, notre Général de GAULLE. Il a appartenu à cette cohorte de preux Chevaliers qui restent à jamais la gloire de la seule FRANCE, de la Vraie FRANCE, de la FRANCE ETRERNELLE !

    Adieu André !

    Francis RUFFIER-MONET 1ère D.F.L. 1er R.A.

     

     

       

     

    2
    Blandine
    Mardi 9 Septembre 2014 à 01:37

    Merci pour cet hommage à André, en effet c'était un homme fabuleux, il a rejoint les nôtres au "paradis des Anciens" (dixit papa), il va nous manquer


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :