• * Décès de Monsieur René BAUSSERON, ancien du BM XI et de l’Authion

     

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

     

    C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris hier soir,  13 décembre, le décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion, à l’hôpital de Châlons -  en – Champagne, après une courte maladie, à l’âge de 89 ans.

    René Bausseron a été un très fidèle et surtout infatigable porte drapeau. Il a porté pendant de nombreuses années,  haut et fier, le drapeau de la délégation Champagne - Ardennes de la Première Division Française Libre.

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

    Il a également été un fidèle des rendez - vous de la Fondation BM24 – Obenheim. L’âge et la fatigue venant, il a pris la décision de remettre SON drapeau à la jeune génération. C’est avec beaucoup de tristesse et une grande émotion qu’il a remis SON drapeau à Bruno Heilbronn lors du 65ème anniversaire de la Bataille d’Obenheim, en Janvier 2010.

    « Si tu portes ce drapeau aussi longtemps que moi, tu auras mon âge !  Prends en soin »

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

    Bruno Heilbronn

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

      Cérémonie à Obenheim. 
    Monsieur Bausseron est le premier à droite

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

    Lors de l'inauguration de la place du général de Gaulle à Obenheim

    Porte drapeaux : Paul jeaunaux du bm24
    et à sa  gauche René Bausseron du bmXI

    Hommage à René Bausseron

    La chute des Forts du Massif de l'AUTHION
    Journée du 12 Avril 1945

    Dans ce courrier "saisissant",  René BAUSSERON revient sur les trois jours de combat pour la prise du Massif et conclue en ces termes :

    "La 5 monte, nous dépassant, et monte seulement à l'attaque du Fort de TROIS COMMUNES un peu plus haut. Mais les fusiliers marins sont plus vifs avec un char qui a monté là-haut (2.550 m) par miracle et 8 hommes, on entend quelques rafales, le 37 tire à bout portant. Deux minutes se passent, on voit des Boches sortir les bras levés, c'est des hourras retentissants qui partent de toutes les poitrines.

    Il est 7h30 tout est fini, le 88 se tait car il ne peut plus tirer sur nous. Les 105 et 155 passent en sifflant. Nous sommes heureux, mais les pertes sont dures à la section : 39 hommes au total. Le lieutenant blessé, un sergent adjoint tué, un chef de groupe tué et en tout 12 mis hors de combat. Nous ne sommes plus que 27.

    Enfin on sauve sa peau, c'est le principal. Moi je n'ai, et c'est la vérité, que trois égratignures à la main, mais ce n'est vraiment rien je te l'assure et si tu te fais du mauvais sang, moi, je m'en foutisme royalement, carc'est rien et la preuve c'est que je suis en repos avec les copains depuis dimanche. Nous avons été quelques jours en ligne. Nous avons été trop vite, on devait y être 15 jours, nous sommes le 18 avril 1945 et on va remonter."

     

    20 juin 2016, rencontre entre René Bausseron du BM XI et Jacques Vanotti du BM 21
     

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

    Rencontre de deux anciens de la 1ère Division Française Libre

     

    Sa joie de vivre et son humour vont nous manquer. Nous adressons nos plus sincères condoléances à son épouse Andrée que nous embrassons avec tendresse.

    La Fondation B.M. 24 - Obenheim

     

    L'enterrement de René Bausseron aura lieu à
    saint-Memmie, le mardi 20 décembre à 14h30
     

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion


    Gerbe Croix de Lorraine et drapeau de la 1ère DFL 
    Champagne-Ardenne en hommage à René Bausseron

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

    * Décès de Monsieur René Bausseron, ancien du BM XI et de l’Authion

    (Photos Christian Martel)

    Parole de Charly,

     

    Permettez moi, Mesdames, Messieurs, chères familles et chers amis, en ce moment très émouvant, un mot très personnel.

    Papy, comme j’ai toujours appelé le défunt, n’est plus là. J’ai perdu un vrai grand – père. Mais c’est une longue histoire de cinquante ans !

    Après une première correspondance par lettres entre, leur fils Gilles et moi dans le cadre d’un échange scolaire.

    Depuis 1967 j’ai pu, parfois accompagné par des membres de ma famille, passer des journées et des semaines entières dans leur maison à Saint Mémmie. Gilles et moi sont devenus des amis !

    Cette amitié a connu et connait toujours une grande intensité, organisée et vécue par famille et amis…………. en France et en Allemagne !

    Je résiste à la tentation de vous raconter tous les détails qui ont alimenté et structuré les contacts multiples, sauf pour mentionner le moment magique quand Papy a rencontré mon Papa dans son pavillon de chasse dans le Sauerland en Allemagne.

    Mais quel destin tragique : Papy et Mamy ont perdu leur deux enfants, Hervé par accident et Gilles des suites d’un cancer.

    Il ne leur restait que leur fils allemand, me voici, votre serviteur.

    Et je le suis resté, leur fils adoptif ! On se voit régulièrement, on se téléphone, on partage informations et sentiments…………

    Il y a quelques années, Mamy et Papy ont fêté leur noce de diamant, le maire du lieu m’a formellement fait adopter par la famille Bausseron.

    Et comme fils adoptif, je me suis permis de vous adresser cette petite oraison funèbre en l’honneur d’un Papy chaleureux, généreux et inoubliable !

    Je vous remercie de votre attention.

     

     


  • Commentaires

    1
    Vanotti Jacques
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 08:30

    René aujourd’hui j'ai perdu un Ami !

    Merci Madame Bausseron pour cette magnifique rencontre que vous nous aviez organisé.  Soyez assurée de toute ma peine et recevez nos plus sincères condoléances. Jacques

    2
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 09:07

    Nous sommes en pensée avec Madame Bausseron, et avec les Amis du Bm21 qui sont auprès d'elle en ce douloureux moment. Merci à René Bausseron pour l'engagement dont sa jeunesse fit preuve pour libérer la France.

    Et merci à la Fondation BM24-Obenheim de nous faire partager cet hommage rendu à un "fidèle parmi les fidèles".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :