• * décès à Gien de Maurice Le Noury - SAS de la France Libre

    Texte de "L'Histoire en rafale"



    * décès à Gien de Maurice Le Noury - SAS de la France Libre


    Etienne Jacheet, délégué de la Fondation France Libre du Loiret, nous annonce le décès, à l'hôpital de Gien, de Monsieur Maurice LE NOURY, ancien parachutiste SAS de la France Libre

    Il venait de fêter ses 97 ans.

     

    * décès à Gien de Maurice Le Noury - SAS de la France Libre

     

     

    Maurice LE NOURY  est décédé le vendredi 18 janvier 2019, il était  né le 27 décembre 1921 à Villegats. A 19 ans, il décide de quitter la France en novembre 1941 pour contribuer au mieux à la libération de la France. Il traverse la ligne de démarcation, et avec l’aide d’un réseau, rejoint Marseille d’où il s’embarque pour l’Afrique du Nord. Il s’engage à Alger au 1er régiment de Zouaves. En juillet 1943, alors qu’il stationne à Tizi Ouzou, il se porte volontaire pour servir au 2nd SAS  » French Squadron ». Il est formé à Philippeville aux opérations de type commandos par les Britanniques et subit un entraînement amphibie. Transféré en novembre 1943 en Grande-Bretagne, il est breveté parachutiste à Ringway. Il rejoint ensuite le « French Squadron » à l’entrainement en Ecosse.

    Blessé en raison d’une chute, il ne peut pas participer aux opérations du Débarquement (D Day) en Bretagne avec les SAS Français. En revanche, Il est parachuté en Lorraine, dans le département de la Meuse, près de Bar-le-Duc avec un stick anglais en août 1944 et participe ainsi à l’opération Rupert. Il est de nouveau parachuté en avril 1945 au sein du 3e SAS et est impliqué dans l’opération Amherst en Hollande. Radio du lieutenant-colonel Paris de Bollardière, il participe à la Libération de Spier.

    Le caporal Maurice Le Noury est démobilisé le 11 septembre 1945. Ce vétéran était chevalier de la légion d’honneur, titulaire de la Médaille militaire, de la croix de guerre 39/45 avec plusieurs citations, de la croix du combattant volontaire, de la croix du combattant. Depuis une dizaine d’années, il résidait à Gien. Le maire de Gien, Christian Bouleau, s’est dit « profondément attristé » de perdre « une grande figure de Gien ».

    Une cérémonie à sa mémoire aura lieu au crématorium d’Amilly, le vendredi 25 janvier 2019, à 10 heures.

     

    La Fondation B.M 24 Obenheim
    présente ses sincères condoléances à sa famille

     

     

    (Fondation B.M.24 Obenheim)      

    * décès à Gien de Maurice Le Noury - SAS de la France Libre

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    BOUDEAU MICHEL
    Mardi 20 Août 2019 à 17:01

    Respect a vous, Monsieur le Noury,  je reviens à mes origines. 

    Paix à votre âmes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :