• * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3

     

    Maurice MEHAUT 1ère DFL / BIMP / CA

     

    FRANCE

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

    16 Août 1944

                            Débarquement. 23 heures ! Quelle impression inoubliable, immenses écrans de fumées, quelques avions Fritz. On descend dans des vedettes américaines qui font la navette du bateau à la terre. Ces vedettes sont aménagées intérieurement d'une façon splendide, tout y est pour que le moral soit au point en sortant. C'est CAVALAIRE... dans l'eau jusqu'à la ceinture au clair de lune, mitraillette d'une main, guitare de l'autre, nous sommes en deuxième vague.

    17 Août

                       Nos prédécesseurs ont fait du beau travail. Nous n'avons qu’à suivre. Accueil glacial des civils, vin au marché noir.

                       Marches forcées pendant deux jours et deux nuits.

     

    19 Août   

                       Accueil glacial des civils, vin au marché noir. Marches forcées pendant deux jours et deux nuits. 

    20 Août          

                          A nouveau l'attaque. Ca donne ! Mais nous sommes encore refoulés. moustiques extraordinaires par nuages. HENRY est complètement défiguré. 

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3

     

    20 Août  

                           Attaquons de nouveau et ça joue serrée. Décidément le morceau est dur, mais nous en viendrons à bout car nous sommes décidés pour des "mercenaires".

    22 Août

                    L'artillerie qui est maintenant débarquée se fait sentir. Nous touchons beaucoup d'eau-de-vie. Tirs par roulements. Attaque Formidable ! 

    Nous essayons un coup d'une audace inouïe qui réussit pleinement. A 30 nous faisons 145 prisonniers ahuris de voir des Français, en prenant le bastion du Golf Hôtel.

    Très légèrement blessé à la hanche et brûlure de grenade à la main droite. Nous sommes tous saouls. 

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3

     Ci-dessus le Golf Hôtel et ci-dessous les souterrains du G.H.

    Archives Gilles Mehaut

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3

     

    23 Août     

           Notre camarade BARDET se fait tuer, par sa faute malheureusement. Progressons. Un 88 antichars nous tire dessus à bout portant pendant ¼ d'heure. 

     

    24 Août         

                      Attaque du village de LA GARDE, aux portes de TOULON.

                     Beaucoup de casse à la 1ère chez les Tahitiens. La GARDE

                     est occupée à 21 heures.

     

    25 Août          

                     Relevés par les Sénégalais. Nous restons nous reposer à LA

                     GARDE.

     

    26 Août           Repos

                            LYON

     

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3

    Nîmes – Robert LEVERN, René RUFF, Maurice MEHAUT (croix) , René CINCA et MICHEL HENRY

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

     

    26 Septembre 1944

                    Reprise des combats à MAGNY-JOBERT (Vosges) FREDERIC- FONTAINE.

    Octobre 1944

                       Attaques de RONCHAMP. Permission de 8 jours à VERDUN.

    Fin Octobre au 4 Novembre 

                          Les Tahitiens nous quittent (vont à PARIS) remplacés par FFI incorporés. Toujours en ligne depuis le 25 Septembre, sans relève. Boue - Pluie - Patrouille Petits combats.

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3

    Avant le départ  pour Paris des Tahitiens 

    Identifications  Jean-Christophe Shigetomi

     

    20 Novembre  1944  Attaque de PRE-BESSON – PLANCHER-BAS

    21 Novembre  Attaque de la forêt de la VAIVRE

    22 Novembre  Attaque du bois du HAUT DU MONT (les fossés antichars) encerclés. Combat maison par maison - dégagés au soir.

    23 Novembre  Relève - mort du Général BROSSET

                         Repos

                         Départ pour POCHE DE ROYAN - Cantonnés à SAINT-CHRISTOLY en BLAYE.

                         Repas de Noël chez les civils - Accueil inoubliable de ces civils.

    26 Décembre 1944

                        Retour à toute vitesse en ALSACE. Offensive de VON RUNDSTEDT - Grand froid.

    2 Janvier 1945

                         En ligne à ROSSFELD. Il gèle à pierre fendre. Impossible de creuser des trous - Patrouilles.

    7 Janvier        

    Attaque des Allemands - en force, artillerie, aviation, chars peints en blanc, hommes et armes en blanc, se confondent avec la neige - Le BM 24 est encerclé à coté de nous, à OBENHEIM, il s'y fera anéantir après 4 jours de combats acharnés. J'y avais de bons camarades. Les chars boches prennent les premières maisons ;  BARBEROT des Fusiliers Marins nous aide à les faire  décrocher.

    8 Janvier   

               Nouvelle attaque boche. Ils ont bien 30 chars lourds. Impossible de contre-attaquer. Dans la nuit JOUANY nous emmène reprendre le cimetière, à 10 et un char, il nous a fallu 2 heures 1/2. Le Lieutenant PETITJEAN  est blessé (tombé avec le clocher).  

    10 Janvier

    Ca n'arrête pas. Je passe aux mortiers, tirs à l'équerre, les obus retombent à 80 mètres devant nous en plein sur les Fritz. Enterrés vivants, LADUS et MOI sommes immédiatement dégagés. Pas de blessure mais commotionnés. La même aventure arrive à WILKES  une heure après. Le petit "X", 18 ans, est tué, il était arrivé à la section la semaine dernière, et c’était son premier combat. A onze heures, sortie de l'encerclement, "à la BIR HAKEIM" avec la différence que la Légion prend notre place.

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3

    Gilbert Denby-Wilkes

    12 Janvier     

    Repos dans la neige et le vent glacial - pied  droit aux 3/4 gelé.

     

    Du 13 Janvier au 1er Février 

                        A pied jusque ARTZEMHEIM, de nouveau en ligne, à peine remis, la division est saignée à blanc (1500 Tués et Blessés, 600 pieds gelés, 100 prisonniers en 4 jours)

     

    15 Mars  

                            On nous envoie dans les ALPES !

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

     

    Maurice MEHAUT, Nice, 4 Avril 1945 

     

    10 - 11- 12 Avril 1945

    Attaque de l'AUTHION – 2100 m d'altitude - Du FORT de la FORCA et MILLEFOURCHES aux mortiers. Mort de CARRERE à 17 heures (une balle en plein front) Blessure de JOUANY.
    Nous "y allons" à 10 heures.... il y faudra toute la nuit et les lance-flammes - 57 morts et blessés pour un petit piton..... Et le dernier combat.

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

      

                      Dégagement du col de la LOMBARDE - 2 mètres de neige, 4 à 5 mètres dans les virages - Les chasse-neige ne peuvent rien, il y faut les bulldozers.

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

    Col de la Lombarde 

     

    28 Avril 1945

                Entrée à DEMONTE – Italie 

     

    Nous y fêterons l'ARMISTICE

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

     

    Index des noms cités : 

    Jacques  Bardet -  Roger Barberot - Diego Brosset - René Carrère - René Cinca 

    (photo) - Gilbert Denby-Wilkes-  Michel Henry - Jean Jouany - Georges Ladus - 

    Robert Levern (photo) - Petitjean - René Ruff - Antoine Wolf (photo)

     

    La version intégrale numérique (PDF ) du carnet de route  de Maurice Mehaut 

    sera disponible  la semaine prochaine dans la rubrique "Publications"

     

    * Carnet de route de Maurice MEHAUT (FFL, BIMP) - 3 Libérer la France : de la Provence à l'Authion (1944-1945)

    Col. Blandine Bongrand Saint Hillier

     

     ****************************************************************************


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Christian Martel
    Vendredi 20 Avril à 18:36

    Merci pour ce document qui comme celui de mon père

    nous permet de comprendre ce que cela a été pour nos anciens

    Christian Martel

    2
    Bl Saint Hillier
    Samedi 21 Avril à 19:07

    Extraordinaire ce carnet de route de Maurice Mehaut et en plus les photos avec les noms !!!! Merci

    3
    Pascal Vanotti
    Dimanche 22 Avril à 08:48

    Richesse boulversante  ce récit de Maurice Mehaut.

    Des combattants dont les descendants découvriront ici le parcours et peut être leur dernière photo. A travers tous ces témoignages comment ne pas comprendre leur silence à leur retour.

    Merci  

     

     

    4
    durand
    Jeudi 26 Avril à 18:23

    merci pour ce temoignage,honneur et respect

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :