•  

    RETROUVEZ NOTRE REVUE DE PRESSE INTEGRALE  SUR "SCOOP IT DFL" ! LIEN

    «Vous êtes la future nation», affirme Francis Ruffier-Monet./ Photo DDM H.N.

    «Vous êtes la future nation», affirme Francis Ruffier-Monet./ Photo DDM H.N.

    Lundi dernier, à la cité scolaire George-Sand, à Nérac, plus d’une centaine d’élèves des classes de 3e sont venus écouter les témoignages de Francis Ruffier-Monet, titulaire de la Légion d’honneur, de la Croix de guerre et de la Médaille de la France libre. Le proviseur Emmanuel Volpato accueillait le combattant et délégué départemental de la Fondation de la France Libre : «Dans le cadre du programme scolaire, nous privilégions autant que possible les témoignages d’acteurs directs, notamment dans cette période de la Seconde Guerre mondiale. Témoin et combattant, l’apport de Francis Ruffier-Monet est d’une grande valeur auprès des jeunes pour comprendre les grandes étapes qui ont mené à la libération et à la paix». Un document vidéo était proposé aux étudiants, développant en quelques séquences le rôle des différentes unités engagées sur terre, dans l’air et sur mer. Après la projection, Francis Ruffier-Monet reprenait la parole et s’adressait aux jeunes : «Vous êtes la future nation, grains de blé jetés dans le sillon, je vous félicite d’être là pour ce témoignage…». Le dialogue s’engageait avec ce témoin privilégié de 91 ans, où à l’âge de 19 ans, tout jeune bachelier, il quitte Narbonne, sa ville natale pour la Tunisie et par patriotisme, rejoint la première brigade française libre qui deviendra la première division française libre (1re DFL). Aux questions posées, il a répondu sans détours, semant les anecdotes non sans une pointe d’humour. Des réponses toujours étayées, montrant les ressorts parfois cachés dans les combats menés, ce souci pédagogique teinté parfois aussi d’émotion a séduit les jeunes qui ont participé activement durant plus d’une heure d’échanges.

    Le devoir de mémoire pour une paix durable

    Plus de soixante-cinq ans après ces événements, Francis Ruffier-Monet fait revivre auprès des jeunes cette période avec clarté, rendant un hommage appuyé aux 4000 morts de la 1re DFL, à ses combattants de couleur. Il mesure aussi l’action de ces FFL qui ont permis à la France de trouver sa place au sein de l’ONU en 1945. Les jeunes n’oublieront pas, soyons-en sûrs, ni les faits, ni les détails, ni même la personnalité de Francis Ruffier-Monet.

    La Dépêche du Midi, 17 02 2014


    votre commentaire
  • Le lycée privé SAINTE-CATHERINE de VILLENEUVE S/LOT a invité le Mercredi 5 Février 2014 Monsieur Francis RUFFIER-MONET, Ancien du Régiment d’Artillerie, Délégué de la France Libre, à  une intervention auprès des élèves de Terminale et de Troisième. Son Directeur et les Professeurs d'Histoire-Géographie lui ont  fait l'agréable surprise de baptiser une salle à son nom. (Brigitte Pefferkorn)


    votre commentaire
  • Si vous souhaitez écouter la Marche de la 1ère D.F.L en découvrant des images d'un nouveau rond-point à Banyuls sur Mer, rendez-vous sur le Blog de Albert CALLIS LIEN


    votre commentaire
  • Vient de paraître : " Les ailes de la liberté, souvenirs de guerre en piper-cub ", édité à compte d'auteur par Pierre SIMONET, Compagnon de la libération. Cet ouvrage couvre les combats de la 1ère DFL de mai 1944 au 8 mai 1945 en Italie et en France. L'action décrite se déroule notamment en France depuis le débarquement de Provence jusqu'au 8 mai 1945. La mémoire de deux autres compagnons de la libération y est évoquée : celle de Bernard de Testa et  de Michel Sauvalle. Les souvenirs personnels de Pierre SIMONET sont complétés du Journal de marche du 1er RA dans lequel l'action des observateurs aériens est dûment reportée.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique